•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Association canadienne-française de Regina : la date de l'AGA bientôt connue

François-Regis Kabahizi en entrevue après l'assemblée générale extraordinaire du samedi 4 mai 2019.

Le président de l'ACFR, François-Regis Kabahizi

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le président du conseil d'administration de l'Association canadienne-française de Regina (ACFR), Francois-Regis Kabahizi, promet de dévoiler très bientôt une date pour l'assemblée générale annuelle (AGA) de l'organisme et un nom pour un des postes de membre du C. A. vacant.

En entrevue à l’émission Point du jour, mardi, M. Kabahizi a indiqué qu'il a bon espoir de remettre l’organisme sur les rails. Il participait lundi soir à une réunion à huis clos avec les deux autres membres restants du C. A.

« Quelques décisions ont été prises, quelques annonces vont être faites dans quelques jours, affirme François-Regis Kabahizi. On a parlé de l’AGA qui s’en vient, on a une date qui sera confirmée d’ici quelques jours, après avoir discuté avec notre auditeur, pour voir si les états financiers seront prêts. »

L’autre sujet principal abordé lors de la rencontre est la composition du conseil d’administration. « À trois, on a besoin de coopter d’autres membres au sein du C. A., reconnaît M. Kabahizi. Il y a un membre qui sera coopté, un communiqué sera lancé d’ici peu, alors on sera quatre. » Il précise qu'une annonce devrait être faite « avant la fin de semaine ».

Le C. A. de l’ACFR est légal, selon le président du conseil

François-Regis Kabahizi déplore que des personnes « confondent deux choses, la légalité et la légitimité ».

Il affirme avoir fait ses devoirs et épluché les statuts et règlements et les lois : « Pour résumer le tout, nous sommes légaux. » Il garantit que le quorum est atteint. Selon lui, les rédacteurs des statuts et règlements ont établi que le quorum dépend « des gens qui sont là » et non pas « des gens qui devraient être là ».

Toutefois, il estime qu’actuellement le conseil d’administration ne compte pas assez de membres.

Un comité de révision des statuts en fonction dès la semaine prochaine

François-Regis Kabahizi souhaite que cinq personnes siègent au comité sur la révision des statuts et des politiques administratives de l’ACFR.

Selon lui, la sélection des membres du comité devrait avoir lieu en fin de semaine, pour être capable de fonctionner la semaine prochaine.

L’idéal serait un nombre de cinq [dans le comité], pour soutenir Maurice Chiasson, le consultant en gouvernance.

François-Regis Kabahizi, président du conseil d’administration de l’ACFR

M. Kabahizi voudrait que les candidats potentiels soient « des gens qui s’y connaissent dans les politiques et les règlements et qui savent lire un texte comme ceux fournis par le consultant et qui soient capables de dire que cela cadre avec ce que nous vivons comme communauté ».

Ces différentes annonces font suite aux recommandations et aux débats de l’assemblée générale extraordinaire de l’ACFR du 4 mai.

Saskatchewan

Associations francophones