•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 80 ans le roi George VI foulait le sol canadien

    Le roi George VI et la reine Elisabeth (mère) en tenues de grand apparat.
    Le roi George VI devient en 1939 le premier souverain régnant à visiter le Canada Photo: PC/Archives nationales du Canada
    Radio-Canada

    Au printemps 1939, le roi George VI et la reine Élisabeth (mère) entament un voyage officiel de six semaines au Canada. Il s'agit de la première visite d'un souverain régnant au pays. Comme en témoignent nos archives, Radio-Canada déploie de grands moyens pour couvrir cet événement historique.

    La prestigieuse visite s’amorce à Québec le 17 mai 1939 avec l’arrivée du couple royal à bord du navire Empress of Australia.

    Les journalistes de Radio-Canada sont répartis en cinq points stratégiques pour suivre le parcours du cortège royal : la gare maritime de l'anse au Foulon, les plaines d'Abraham, la Grande Allée, le Parlement et la Citadelle.

    Visite royale (audio), 17 mai 1939

    « Jamais dans l’histoire un tel événement n’a pu être décrit, car nul souverain britannique régnant n’avait jusqu’ici visité la terre canadienne. Mais aujourd’hui, le 17 mai 1939, date historique entre toutes, l’extraordinaire s’est accompli! » déclare le journaliste posté à la Citadelle de Québec.

    « Québec est en liesse! Et tous les édifices disparaissent sous d'énormes décorations où les trois couleurs qui sont à la fois celles de la Grande-Bretagne, du Canada et de la France s'unissent à merveille! »

    Cette visite royale s’organise au moment où la Seconde Guerre mondiale est imminente.

    Le roi et la reine optent d’ailleurs pour un navire de ligne du Canadien Pacifique afin de se rendre au Canada au cas où les navires de guerre britanniques seraient réquisitionnés.

    En rendant visite à ses sujets canadiens, le roi George VI espère resserrer ses liens avec le Dominion du Canada et s’assurer de son éventuelle participation à la guerre aux côtés du Royaume-Uni.

    Les Canadiens se sont déjà battus aux côtés des Britanniques au cours de la Première Guerre mondiale.

    Adopté en 1931, le statut de Westminster change la donne en séparant les politiques étrangères de la Grande-Bretagne et de ses dominions. Cette fois, le Canada ne se retrouverait pas automatiquement en guerre advenant une déclaration du Royaume-Uni.

    Visite royale (audio), 18 mai 1939

    Au lendemain de l’arrivée du couple royal au pays, Radio-Canada produit son cinquième reportage radio à Montréal pour un événement au Stadium de Montréal, situé au coin des rues Ontario et de Lorimier.

    Le roi George entend y charmer ses plus jeunes sujets.

    Des enfants de 10 à 17 ans ont été rassemblés dans les estrades pour souligner son passage. Ils forment d’abord un drapeau Union Jack « vivant », puis entonnent les hymnes God Save the King et Ô Canada de façon plus ou moins harmonieuse.

    « Les enfants, malgré les instructions sévères de se tenir à leur place, ne peuvent pas s’empêcher de courir à travers le carré intérieur! » s’exclame le journaliste qui couvre l’événement. « Ils se ruent tous du côté est où la voiture royale pivote autour du coin. »

    Le roi et la reine du Canada quittent Montréal en train à la fin de cette journée pour traverser le pays vers l’ouest. Plus de 25 villes, petites et grandes, sont prévues sur leur itinéraire.

    Ils font par la suite un détour de quelques jours aux États-Unis, puis leur train repart vers l’Est canadien pour rejoindre le port d'Halifax.

    Le 15 juin 1939, le couple royal fait ses adieux au pays après l’avoir parcouru durant six semaines. Leur navire effectue un bref arrêt au Dominion de Terre-Neuve avant de traverser à nouveau l’Atlantique.

    L’accueil chaleureux que les Canadiens réservent à leurs souverains laisse croire que cette visite sera parvenue à redorer le blason de la monarchie britannique après l’abdication d’Édouard VIII.

    Revue de l'année 1939 (audio), 2 janvier 1940

    La Revue de l’année 1939 retrace les faits saillants de la visite royale du printemps 1939.

    On y entend notamment des extraits de discours en français du roi George VI et de la reine Élisabeth. D’ailleurs, si le roi bégaie toujours un peu dans ses allocutions en anglais, il n’a pas ce problème lorsqu’il s’exprime en français.

    « Cette visite symbolique qui fut relatée étape par étape par Radio-Canada constitue une preuve vivante de la confiance et de l'amitié qui règnent entre le Dominion du Canada et la Grande-Bretagne », conclut l’annonceuse Marcelle Barthe. « Elle demeure pour nous tous un événement important et infiniment heureux ».

    La princesse Élisabeth, la reine Élisabeth, le roi George VI et la princesse Margaret célébrant sur le balcon du Palais de Buckingham.Le 8 mai 1945, le roi George VI et la reine Élisabeth se présentent au balcon du Palais de Buckingham en compagnie des princesses Élisabeth et Margaret afin de célébrer la victoire contre l'Allemagne nazie. Photo : Radio-Canada / Canadian Army Newreel

    L'Angleterre entre en guerre le 3 septembre 1939. Le Canada, de son côté, s'engage une semaine plus tard, le 10 septembre 1939.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    International