•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SAQ pourrait devoir payer pour un local vide

La SAQ Signature de l'édifice Jules-Dallaire est la dernière au Québec

La SAQ Signature de l'édifice Jules-Dallaire est la dernière au Québec

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Jonathan Lavoie

La dernière SAQ Signature du Québec, située au 2e étage de la succursale du complexe Jules-Dallaire, fermera en juin. Si la société d'État ne trouve pas de nouveau locataire pour cet espace, elle devra en assumer les frais de location jusqu'à la fin du bail, en 2025.

Questionnée sur le prix du loyer, la porte-parole de la SAQ, Linda Bouchard, répond qu’il s’agit d’un renseignement de nature privée.

Avec environ 15 000 pieds carrés, la succursale à l’intersection du boulevard Laurier et de la route de l’Église est l'une des plus grandes de la région de Québec. Après la fermeture de l’étage supérieur, le tiers de la superficie, soit environ 5000 pieds carrés, deviendra inutilisée.

Selon nos informations, les locaux commerciaux de ce secteur se louent habituellement entre 25 et 30 $ le pied carré.

À ce prix, sans nouveau locataire, la SAQ pourrait donc devoir assumer une facture de plusieurs dizaines de milliers de dollars par année pour le local vide.

4 postes touchés

La succursale économisera toutefois sur les salaires. La fermeture du deuxième étage forcera quatre employés, dont un gestionnaire, à être transférés dans un autre point de vente.

Linda Bouchard mentionne qu’à peu près au même moment, la SAQ inaugurera ses nouveaux locaux au Grand Marché de Québec. Un poste à temps plein, un poste de gestionnaire et plusieurs postes à temps partiel seront créés.

« La fermeture de la Signature va se faire en juin et le Grand Marché ouvre le 14 juin. Il y a comme un relais qui se fait », explique la porte-parole.

Fin de la bannière Signature

Avec la fermeture de la dernière succursale Signature de la province, la SAQ fait le pari que les amateurs de produits haut de gamme se tourneront davantage vers le site de transaction en ligne pour faire leurs achats.

Certains produits signatures se retrouveront aussi sur les tablettes des SAQ Sélection, adjacents aux produits réguliers.

Selon Linda Bouchard, certains clients « vont peut-être faire le saut plus facilement » en voyant une bouteille de la gamme signature à quelques dollars de plus voisine d'un produit qu'ils ont l'habitude d'acheter.

Québec

Économie