•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un groupe antivaccins s'approprie la photo d'une fillette morte du cancer à des fins propagandistes

Une photo de Nevaeh Denine sur son lit d'hôpital.
Cette photo de Nevaeh a été prise après des traitements contre son cancer. Elle avait perdu ses cheveux, mais pas son optimisme et sa combativité. Photo: Facebook/Happiness for Nevaeh
Radio-Canada

La mère d'une petite Terre-Neuvienne morte l'an dernier d'un cancer est furieuse après avoir constaté que la photo de sa fille, Nevaeh Denine, a été utilisée à des fins propagandistes sur la page Facebook d'un groupe antivaccins.

La photo de la petite, souriante, les pouces levés, était accompagnée des phrases suivantes : « Mes vaccins m’ont donné le cancer » et « Maintenant on m’empoisonne avec de la moutarde azotée (utilisée dans le traitement de certains cancers) ».

Nevaeh Denine a succombé en août dernier, à l’âge de 9 ans, à un neuroblastome qu’elle combattait depuis 6 ans. Il n’existe aucune preuve scientifique que ce cancer agressif peut être causé par des vaccins.

Nevaeh Denine dans un champ de lupins.Le combat déterminé contre le cancer de la petite Nevaeh a touché bien des Terre-Neuviens. Photo : Twitter/Ville de Saint-Jean, T.-N.-L.

« J’étais enragée », rapporte sa mère, Holly Denine, lorsqu’elle a vu sa photo détournée pour de la propagande contre la vaccination.

Mon premier réflexe a été de la faire retirer sans délai. Des amis proches et des membres de ma famille m’ont aidée à la faire disparaître assez rapidement!

Holly Denine

La publication avait déjà été partagée plus de 600 fois. Mme Denine a toutefois réussi à la faire disparaître de nombreux endroits sur le web grâce à son réseau.

Nous sommes allés sur [leur] page et l’avons signalée, encore et encore. Un de nos amis avocats a également rédigé une lettre qui, nous l’espérons, incitera ce groupe à y penser à deux fois avant d’utiliser des photos d’autres enfants pour appuyer sa propagande.

Une petite fille qui avait gagné les coeurs

Nevaeh avait touché bien des gens à Terre-Neuve-et-Labrador par son combat déterminé contre le cancer.

Nevaeh Denine montre du doigt une affichette qui annonce son comptoir de limonade.Nevaeh avait ouvert un comptoir de limonade pour recueillir des fonds pour les enfants atteints de cancer. Photo : Facebook

Les gens de son quartier de Saint-Jean, The Goulds, avaient organisé des collectes de fonds pour l’appuyer. En échange, la petite fille avait ouvert un comptoir de limonade dont les profits - des milliers de dollars recueillis sur plusieurs étés - ont été remis à des organisations qui luttent contre le cancer chez les enfants.

Lorsque Nevaeh a succombé à son cancer, en 2018, des milliers de personnes ont défilé dans le quartier Goulds pour lui rendre hommage.

Des gens sur le terrain de l'église après les funérailles de la petite Nevaeh.Des milliers de personnes ont défilé lors de ses funérailles. Photo : CBC

Mme Denine affirme qu’elle était consciente du risque que son combat et son image soient détournés .

Je le vois souvent [...], des photos d’enfants volées, des gens qui exploitent des enfants atteints du cancer, sur des pages de sociofinancement ou des choses comme ça.

Elle a trouvé le procédé particulièrement cruel lorsque c'est elle qui en a été victime.

Avec les informations de Mark Quinn, CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Vaccination