•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mélanie Boucher dit avoir été victime d'intimidation de la part de Josée Néron

Mélanie Boucher en entrevue

Mélanie Boucher présidait l'Association des contribuables de Saguenay

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La présidente sortante de l'Association des contribuables de Saguenay (ACS), Mélanie Boucher, affirme que la mairesse Josée Néron et son bras droit, Michel Potvin, l'ont intimidée.

Celle qui a annoncé, lundi, que son organisme fermait les livres soutient que la première magistrate a mis de la pression pour déplacer la chronique radiophonique qu’elle tenait à la station CKAJ. Elle prétend également que le président de la commission des finances l'a traitée de « malhonnête intellectuelle » lors du débat sur les taxes.

Il m’a traitée de malhonnête intellectuelle tandis que j’ai une lettre du sous-ministre [sur la hausse de taxes]. Et l’économiste Gilles Bergeron, un universitaire crédible, se fait traiter d’indigne. Je pense que l’ERD a de petites questions à se poser. La première chose qu’ils devraient faire, c’est prendre un miroir et se regarder.

Mélanie Boucher, présidente sortante de l'Association des contribuables de Saguenay

La mairesse Josée Néron a réagi sur son compte Facebook et a réfuté les propos de Mélanie Boucher. Elle a également nié les allégations dirigées envers les membres de son cabinet et de son parti.

Josée Néron rappelle que le harcèlement est contraire à ses valeurs démocratiques et qu'elle a toujours condamné toute forme de violence. Elle dit privilégier la défense de la liberté d'expression.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale