•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD sera « l’opposition officielle la plus forte que l’Alberta ait jamais connue », promet Rachel Notley

Tous les députés sont debout dans les marches de l'Assemblée législative. Rachel Notley est au milieu.

Les 24 élus du NPD ont prêté serment, lundi à l'Assemblée législative de l'Alberta, pour devenir l'opposition officielle.

Photo :  CBC / Michelle Bellefontaine

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Alberta a révélé la composition de son cabinet fantôme, lundi, immédiatement après l'assermentation des députés élus. L'ancien ministre de l'Éducation David Eggen devient le whip, alors que l'ancien ministre du Développement économique, Deron Bilous, devient le leader de l'opposition officielle à la Chambre.

Les 24 élus du NPD ont prêté serment à Edmonton, lundi matin. Ils sont donc officiellement prêts à devenir « l’opposition officielle la plus forte que l’Alberta ait jamais connue », promet leur chef Rachel Notley.

Elle n’a d’ailleurs pas tardé à révéler la composition de son cabinet fantôme.

Certaines nominations sont sans surprise. L’ex-ministre de la Justice, Kathleen Ganley, et l’ex-ministre du Travail, Christina Gray, reprennent leur dossier respectif. Deron Bilous sera aussi le porte-parole officiel du développement économique, en plus d’être le leader, à la Chambre, du parti.

Plusieurs autres vétérans héritent cependant de dossiers plus inattendus. Sarah Hoffman, ancienne ministre de la Santé, devient porte-parole en matière d’éducation. Le dossier de la santé sera sous la responsabilité du député d’Edmonton-Centre, David Shepherd.

David Eggen sera le whip, c’est-à-dire celui qui gère l’assiduité et les interventions au sein du parti.

Joe Ceci, autrefois responsable du ministère des Finances, sera le président du caucus. Il sera aussi porte-parole des affaires municipales.

Shannon Phillips, ancienne ministre de l’Environnement, sera la porte-parole officielle en matière de finances. Le dossier de l'environnement, qui promet d'être contentieux, revient quant à lui à l'ancien ministre de l'Éducation supérieure, Marlin Shmidt.

La députée de Saint-Albert, Marie Renaud, sera porte-parole des affaires francophones. Elle hérite aussi du dossier des services sociaux et communautaires.

Les membres du Cabinet ont été assermentés le 30 avril. Le reste du caucus conservateur le sera le mardi 21 mai.

Alberta

Politique provinciale