•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Être étudiant et vivre dans une résidence pour aînés

Un jeune homme joue aux cartes avec des personnes âgées.

Zach Fleck en compagnie de certains de ses «colocataires».

Photo : University of Northern British Columbia

Radio-Canada

Le temps d'une session universitaire, deux étudiants de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNCB) ont vécu dans un foyer pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes. L'expérience faisait partie d'une étude sur la cohabitation intergénérationnelle lancée par deux professeurs de l'UNCB.

Il n’y a pas beaucoup d'avantages mesurables indiquant si ces projets fonctionnent réellement, explique la professeure adjointe en infirmerie à l'UNCB, Shannon Freeman, qui codirige la recherche avec sa collègue, Dawn Hemingway.

Les deux femmes veulent, avec cette étude, voir quels sont les avantages d'une telle cohabitation autant pour les étudiants que pour les aînés.

Une expérience unique

Zach Fleck, l'un des participants, croyait d'abord que l’expérience serait un bon sujet de conversation.

Il voulait également vivre l’expérience pour des raisons plus altruistes.

Zach Fleck et Shannon Freeman.

Zach Fleck, à gauche, était l'un des deux étudiants vivant dans l'établissement de soins. L'expérience faisait partie d'un projet de recherche, co-dirigé par Shannon Freeman, à droite.

Photo : Radio-Canada / Andrew Kurjata

Mes grands-parents vieillissent. Il se peut qu'ils aient à faire la transition vers un foyer pour personnes âgées. C’était donc pour moi la chance d’en apprendre plus sur la vie dans ce genre d'habitation et de partager cette information avec eux.

Zach Fleck, participant de l'étude

Zach Fleck admet que l'expérience lui a prouvé que la vie en foyer pour personnes âgées était beaucoup plus aisée qu’il ne s'y attendait. Il vaquait à ses occupations quotidiennes comme à l'habitude, puis passait quelques heures par semaine à socialiser avec les résidents.

Les gens plus âgés peuvent se sentir isolés, mais c'est aussi le cas quand on est étudiant, réalise-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Faits divers