•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Polyfonik 30 : on découvre Sympa César

Un homme assis dans des escaliers joue de la guitare.

Sympa César, Polyfonicien 2016 / 2019

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Lyssia Baldini

Cette année plusieurs anciens ont eu envie de revivre l'expérience enrichissante de Polyfonik, dont Sympa César qui y a participé en 2016. Ces dernières semaines, l'équipe de Radio-Canada s'est amusée avec le Polyfonicien pour apprendre à mieux le connaître.

C'est quoi Polyfonik?

Polyfonik, c'est tout d'abord un programme de formation, un mentorat pour des artistes en musique, mais qui se termine par un concours.

Matthieu Damer, le directeur du Centre de développement musical de l'Alberta (CDM), passe plusieurs mois à travailler avec les candidats pour leur donner les outils nécessaires afin d’acquérir des compétences et atteindre leur plein potentiel.

Le concours cette année est le 22 juin. Le grand gagnant représentera l'Alberta à Chant'Ouest et et courra ainsi la chance de se rendre au Festival international de la chanson de Granby.

Voici le Polyfonicien Sympa César

Un homme tient sa guitare rouge devant un mur jaune.

Sympa César fait présentement des études en éducation, au niveau du secondaire; il a une majeure en musique et une mineure en langue française.

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Sympa César a participé à Polyfonik une première fois en 2016. Il a remporté le prix France Ouimet-Levasseur et le prix Jean-Claude Lajoie (prix du public). Il a représenté l'Alberta au concours Chant’Ouest.

Sympa César, représentant de l'Alberta au Chant'Ouest 2016

Sympa César, représentant de l'Alberta au Chant'Ouest 2016

Photo : Radio-Canada

« Je me sens tellement excité de participer au 30e anniversaire de Polyfonik. J’en parlais avec Matthieu Damer (directeur du Centre de développement musical) et il me disait : « Tu devrais le faire, c’est le 30e de Polyfonik, on va bien s’amuser, y’a plein de personnes qui reviennent cette année, donc ça serait un bon temps pour toi. Tu renouvelles ta voix d’artiste donc ça vaut la peine. » Alors je me suis dit oui, ça marche. J’ai tellement rencontré du bon monde. Renelle, Isabelle, Érik, ils sont vraiment cool! »

Un musicien est sur une scène et joue de la guitare.

Sympa César aux Francofolies de Montréal avec l’émission Jam 2016.

Photo : Courtoisie Sympa César

Depuis 3 ans, Sympa continue de nourrir sa passion pour les mélodies. Il joue un éventail d'instruments, dont le piano, qu'il a découvert à un très jeune âge. Il fait également des études en éducation, au niveau du secondaire. Il possède une majeure en musique et une mineure en langue française.

Plusieurs jeunes sont devant le parlement et lèvent les bras vers leur gauche.

Rassemblement de l'association Francophonie Jeunesse de l’Alberta en 2016

Photo : Courtoisie Sympa César

Sympa est aussi très impliqué dans la communauté francophone, avec les jeunes. Il est le premier ministre du Parlement jeunesse de l’Alberta et président de Francophonie jeunesse de l’Alberta.

Polyfonik 30 : notre couverture

Pour vous le faire découvrir, l'équipe de Radio-Canada s'est amusée avec Sympa en lui donnant une liste de questions parfois farfelues, parfois plus sérieuses, où il devait remplir des trous.

Voici quelques exemples :

Pour moi, la musique c’est...
« ...thérapeutique. Pendant les mauvais moments dans ma vie, je me tourne vers la musique afin de me calmer et de me trouver un centre, de me dire que tout va être correct, tout va être bien, à un moment donné tout va se régler. C’est la musique qui me donne ce sentiment-là. »

Un homme montre ses guitares, ses percussions et d'autres instruments de musique.

Autoportrait de Sympa César avec tous ces instruments de musique, sauf son piano

Photo : Sympa César

La première fois que j’ai chanté sur scène…
« ...j’avais 11 ou 12 ans. C’était lors d’un évènement qui s’appelle le Rassemblement jeunesse, le RaJe, qui est organisé par Francophonie Jeunesse de l’Alberta, [dont] je suis président maintenant. Il y avait un open mic parce qu’il fallait passer le temps. Mes amis me disaient tout le temps : “oh man, faut que tu ailles chanter quelque chose” et je leur disais “non man, je ne vais pas chanter sur scène c’est un peu fou”, mais je l’ai fait et oh, ça s’est bien passé. J’avais déjà chanté sur scène avec des chorales, mais c’est différent de le faire seul, de vraiment connecter avec la foule. J’ai chanté How To Savea Life par The Fray. C’était ma chanson mélancolique de teenager. J’ai vraiment aimé ça. »

Deux jeunes garçons sont déguisés en lions.

«C’est moi avec mon meilleur ami Scott en costumes de lion. On était tellement proche pis on passait tellement de temps ensemble que jusqu’à l’âge de 11 ans, on pensait qu’on était réellement frères», confie Sympa César.

Photo : Courtoisie Sympa César

Vous ne le savez pas, mais...
« ...auparavant je faisais beaucoup d’escalade. Je travaillais à une place qui s’appelle Vertically Inclined et c’est là qu’on m’a appris à faire de l’escalade. J’allais dans les montagnes, j’allais faire des gros trips de camping juste pour aller faire de l’escalade, du bouldering dans les Rocheuses, c’était le fun! J’en fais modérément encore, ici et là, parce qu’il y en a ici à l’université, mais je n’en fais plus trop souvent. »

Un homme donne des explications à un groupe sur l'escalade.

Sympa César lors d'un cours qu'il a donné sur l’escalade au conseil d'administration de l'association Francophonie Jeunesse de l'Alberta, en 2017.

Photo : Courtoisie Sympa César

Vous avez compris le principe? Et bien ça se poursuit dans cette petite vidéo que nous avons préparée pour vous. Voici le Polyfonicien Sympa César!

Voici le Polyfonicien Sympa César

Et lors de nos questions, nous avons découvert que les Polyfonciens avaient des points en communs! En voici quelques-uns :

  • Sympa et Erik : leur couleur préférée est le vert, parce que ça leur rappelle la nature.
  • Renelle et Sympa : les deux se couchent tard et se lèvent tôt.

Chaque jour, vous pourrez en apprendre un peu plus sur chaque Polyfonicien. Suivez-les dans leurs nouvelles aventures à Polyfonik, consultez notre dossier!

Les trois Radio-Canadiens
Lyssia Baldini
Mélisa Cassista
Emilo Avalos

Alberta

Musique