•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 9 ans, elle fait tourner les têtes grâce à son talent lors d'un concours à Toronto

Une fillette de 9 ans assise et répondant aux questions de la journaliste.

Ayla Pearson, 9 ans, espère devenir actrice aux États-Unis.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Proulx

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ayla Pearson, de Saskatoon, s'est distinguée lors d'un concours multidisciplinaire, Canadian Model and Talent Convention, qui se déroulait jusqu'à dimanche à Toronto. Âgée de 9 ans, elle a à son actif de nombreuses performances artistiques et théâtrales qui lui ont permis de mettre la main sur cinq trophées dans plusieurs catégories.

Tout comme 300 autres candidates, Ayla Pearson a participé à des épreuves de chant, de danse, de théâtre et de mannequinat pour tenter de capter les yeux de nombreux agents de l’industrie cinématographique, du mannequinat et de la publicité qui étaient présents.

Elle devait notamment mémoriser un texte qui lui avait été donné par les juges avant de le présenter de manière créative sous la forme d’une courte publicité de 30 secondes, de 1 minute ou de 2 minutes.

Ces bons résultats dans les diverses catégories lui ont d’ailleurs valu la première place au classement général.

Je ne m’attendais pas à ça parce qu’il y avait beaucoup de monde. Quand [les juges] ont dit mon nom, ça m’a rendue vraiment heureuse, note Ayla Pearson.

Faire carrière aux États-Unis

Depuis plusieurs années, Ayla Pearson rêve de devenir actrice aux États-Unis.

Elle espère d’ailleurs que cette vitrine lui permettra d'attirer l'attention de certaines agences des plus grandes villes américaines.

Je veux faire de mon mieux pour réaliser mes rêves, dit Ayla Pearson

Sa mère, Lana Wickstrom, est convaincue que sa fille pourra atteindre ses objectifs.

Elle peut tout faire avec l’énergie, la ténacité et la discipline qu’elle a, croit-elle.

Une fillette et sa mère se remémore de bons moments en regardant des photos.

La mère d'Ayla Pearson, Lana Wickstrom, se fait un devoir d'encourager sa fille dans la poursuite de ses objectifs.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Proulx

Avec les informations de Gabrielle Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !