•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Festival de Cannes : une pétition contre la remise d'une Palme d'honneur à Alain Delon

Alain Delon jeune sur une affiche en couleurs.

En vue de la remise d'une Palme d'honneur à Alain Delon, le Festival de Cannes a créé une affiche montrant l'acteur lorsqu'il était jeune.

Photo : Facebook/festivaldecannes

Radio-Canada

Une pétition signée par plus de 15 000 personnes réclame l'annulation de la remise d'une Palme d'honneur à Alain Delon, dimanche au Festival de Cannes. Le légendaire acteur français est critiqué pour sa misogynie, son homophobie et la sympathie qu'il a affichée envers le Front national, un parti d'extrême droite. Cependant, le Festival de Cannes a défendu son choix lundi.

Le 19 mai, le Festival de Cannes remettra une Palme d’Or d’honneur à Alain Delon pour couronner l’ensemble de la carrière de celui qui a joué dans plusieurs grands succès : Le guépard, Paris brûle-t-il?, La piscine, Le clan des Siciliens, Borsalino, Le samouraï … Cet acteur charismatique est emblématique du cinéma français des années 1960 et 1970.

Des déclarations controversées

Accusé de violences conjugales par son propre fils Anthony, Alain Delon, âgé de 83 ans, a déjà tenu des propos homophobes, affirmant que l’homosexualité était contre nature à la télévision française en 2013.

Après avoir déclaré être ami avec Jean-Marie Le Pen, le fondateur du Front national (devenu l’an dernier le Rassemblement national), Alain Delon a soutenu ce parti d’extrême droite dans une entrevue accordée à un journal suisse en 2013.

C’est en raison de ces prises de position qu’une pétition a été lancée sur Internet pour demander au Festival de Cannes de ne pas rendre hommage à Alain Delon. Il n’y a pas de place pour les racistes, les sexistes et les homophobes à un événement si important, précise le texte de la pétition.

Le Festival de Cannes campe sur sa position

Lundi, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, a réagi à cette polémique lors d’une conférence de presse.

On ne remet pas le prix Nobel à Delon, c'est une palme d'honneur pour sa carrière. Le Festival condamne certains propos, mais pas la liberté d'expression. Il faut faire la part des choses.

Thierry Frémaux

Delon est libre d'avoir ses opinions, même si je ne les partage pas, a-t-il ajouté.

Thierry Frémaux avait déjà défendu le choix du Festival de Cannes d’attribuer une Palme d’honneur à Alain Delon. [Il est] compliqué de juger avec les lunettes d'aujourd'hui des choses qui se sont passées et ont été dites il y a quelques années, a-t-il estimé.

Remise pour la première fois en 2002 à Woody Allen, la Palme d’honneur a, par la suite, été attribuée à plusieurs grands noms du cinéma : Clint Eastwood, Agnès Varda, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau, Jane Fonda, Jean-Paul Belmondo...

Avec les informations de France Info, Variety, et Agence France-Presse

Cinéma

Arts