•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de main-d’œuvre dans les entreprises touristiques de la région

Un sauveteur surveille des enfants qui se baignent.

Plusieurs postes de sauveteur sont notamment à pouvoir.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Bouchard

Radio-Canada

Plus de 600 postes restent à pourvoir cet été dans les différentes entreprises touristiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les répercussions de la pénurie de main-d’œuvre sont palpables. La région est l’une des plus touchées par le phénomène.

En entrevue à l’émission Y a des matins, la directrice générale de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Dubord, a mentionné que des entreprises devaient carrément cesser certaines animations ou limiter les heures d’ouverture en raison du manque d’employés.

Sortir des sentiers battus

Traditionnellement, les emplois d’été dans le domaine du tourisme ont surtout été comblés par des étudiants. Selon Julie Dubord, désormais, il faut impérativement se tourner vers les retraités et les personnes avec des limitations physiques ou intellectuelles.

Il faut être créatif. Il faut attirer des bassins de clientèle que normalement on n’allait pas toucher, mais qu’aujourd’hui peuvent représenter un intérêt pour notre industrie.

Julie Dubord, directrice générale de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les emplois touristiques les plus en demande actuellement dans la région sont ceux de cuisinier, d’aide-cuisinier, de préposé à l’entretien, de préposé à l’accueil, de sauveteur et d’animateur.

Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean a déjà lancé une plate-forme web pour regrouper les offres d’emplois dans le domaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Emploi