•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Sept-Îles poursuit son plaidoyer pour le prolongement de la route 138

La fameuse photographie illustrant la fin de la route 138

Fin de la route 138 à Kegaska

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, a profité de sa participation aux assises de l'Union des municipalités du Québec pour interpeller le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités au sujet du prolongement de la route 138.

Le maire de Sept-Îles déplore le manque d’engagement du gouvernement provincial dans le dossier. Lors des assises, on entendait des milliards à gauche, des milliards à droite pour le tramway à Québec, pour les autoroutes, mais il n’a pas parlé de la route 138, déplore-t-il.

D'ailleurs, le ministre fédéral de l'Infrastructure, François-Philippe Champagne, annoncera lundi dans la journée un investissement de plus de 345 millions de dollars pour trois projets de transport au nord de Montréal. 

Il porte une chemise et un veston à l'occasion de la rencontre du Nouvel An.

Le maire de Sept-îles, Réjean Porlier

Photo : Radio-Canada

Réjean Porlier affirme que le prolongement de la route 138 est essentiel pour le désenclavement des résidents de la Basse-Côte, mais aussi pour le développement de nouveaux marchés avec Terre-Neuve-et-Labrador.

Déjà à la fin du mois de mars, une délégation d'élus et de chefs autochtones de la Côte-Nord s’était rendue à Québec pour exiger du gouvernement un engagement clair quant à l'achèvement de la route 138. Le ministre des Transports, François Bonnardel, s'était engagé à fournir un échéancier au cours des prochains mois.

Par ailleurs, plusieurs maires de l’Est-du-Québec ont aussi profité de leur participation aux assises de l’UMQ pour réclamer le soutien d’Ottawa dans la lutte contre les changements climatiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !