•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre-Dame-du-Nord annonce des mesures d’urgence en raison de la crue des eaux

Des sacs de sable sont empilés aux abords d'un lac près de résidences.

À Notre-Dame-du-Nord, au Témiscamingue, les riverains se préparent au pire.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Radio-Canada

La hausse du niveau du lac Témiscamingue force la Municipalité de Notre-Dame-du-Nord à déclarer des mesures d'urgence sur son territoire.

Le plan d'urgence prévoit une série de mesures au cas où l'inondation toucherait certains secteurs ou [devrait] durer plus de 48 heures, indique la Municipalité dans un communiqué.

Elle ajoute que ses services sont prêts à intervenir au besoin.

Le maire Nico Gevrais dit que la Municipalité n'avait pas le choix de déclarer ces mesures.

On a certains secteurs de riverains qui pourraient être affectés soit par une inondation ou peut être un glissement de terrain. On n'a jamais vécu un tel courant dans la rivière, ça ne s'est jamais vu. C'est pour ça qu'on a mis les mesures d'urgence, on est dans l'inconnu, dit-il.

La Municipalité a aussi mis à la disposition des citoyens plus de 18 000 sacs de sable.

Elle a également demandé l'aide de Québec, ajoute le maire Nico Gevrais.

J'ai des renforts qui s'en viennent lundi, on a les services de la Sécurité civile qui vont faire déplacer des spécialistes en glissement de terrain qui seront là pour évaluer la situation.

Le maire Nico Gevrais

Les secteurs qui sont sous surveillance sont le chemin du Petit-Nédéléc Sud, le chemin du Gap, la rue du Lac, la rue Principale Nord et le rang 3 Est.

La Municipalité a par contre fermé l'accès au parc de la Promenade et à la marina.

De son côté, la MRC de Témiscamingue rappelle que les élus municipaux des localités concernées par la crue des eaux se tiennent prêts à toute éventualité.

Elle invite par ailleurs les résidents en bordure du lac Témiscamingue et de la rivière Kipawa à contacter leur Municipalité en cas d'urgence.

Le nombre de maisons inondées ou isolées en hausse en Abitibi-Témiscamingue

Par ailleurs, le nombre de maisons inondées ou isolées en Abitibi-Témiscamingue s'élève à 35.

Selon le bilan du ministère de la Sécurité publique publié samedi après-midi, des maisons sont touchées à Rouyn-Noranda, La Motte, Duparquet, Rivière-Héva, Rapide-Danseur et Chazel.

Une diminution du débit à la hauteur de Cléricy laisse envisager une possible baisse [du niveau de l'eau] dans les prochains jours, explique la Ville de Rouyn-Noranda dans un communiqué.

Toutefois, la surveillance de plusieurs cours d'eau se poursuit, ajoute le directeur de la Sécurité incendie et de la Sécurité civile, Stephen Valade.

Là où c'est surveillé, c'est le secteur du lac Bruyère, lac Kinojévis, lac Montbeillard et lac Beauchastel, principalement, dit-il. Il y en a aussi dans le secteur Opasatica. On avait des appels de temps en temps [dans le secteur Opasatica], mais pas aussi sévère que cette année.

Abitibi–Témiscamingue

Incidents et catastrophes naturelles