•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario au Grand défi Pierre Lavoie pour promouvoir la francophonie hors Québec

Des élèves

Trente-sept élèves et six accompagnateurs de l’École secondaire catholique Marie-Rivier ont quitté Kingston vers Québec vendredi.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Un petit groupe d'une trentaine d'élèves de Kingston participe au Grand défi Pierre Lavoie, ce week-end. Si la course à relais de 270 km entre Québec et Montréal est une façon de promouvoir les saines habitudes de vie chez les jeunes, ces Franco-Ontariens en profitent pour démontrer aux Québécois que la francophonie est bien vivante à l'extérieur de la Belle Province.

Trente-sept élèves et six accompagnateurs de l’École secondaire catholique Marie-Rivier ont quitté Kingston vers Québec vendredi.

C’est important de démontrer qu’il y a des francophones hors Québec et c'est une fierté pour nous en tant qu’adulte, explique Linda Côté, enseignante. Mais c’est aussi important de partager ça à ces enfants qui sont des adultes à en devenir. C’est crucial pour notre construction identitaire.

Souvent les gens voient notre drapeau et ils sont épatés!

Linda Côté, enseignante

Les élèves de l’école Marie-Rivier participent à l’événement pour une troisième année consécutive. Chaque année on vit des expériences nouvelles, se réjouit Mme Côté.

L’équipe de Kingston est la seule de l’Ontario à participer au Grand défi Pierre Lavoie. Une fierté pour Charles Boucher, âgé de 12 ans. Nous autres à la place de faire un cri de ralliement pour notre école, on a fait un cri de ralliement pour tout l’Ontario.

Mon objectif, c’est de m’améliorer et d’avoir du fun, lance avec joie le jeune élève. C’est le fun aussi parce qu’on a nos petits bandeaux de l’Ontario.

Le coup d'envoi du défi a été donné peu après 9h samedi à Québec. Plus de 5500 jeunes du secondaire, du cégep et de l'université se sont élancés de la colline parlementaire.

Les coureurs vont terminer leur périple au Stade olympique de Montréal dimanche après-midi.

Toronto

Sports