•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une trentaine de maisons inondées ou isolées en Abitibi-Témiscamingue

Des sacs de sable autour d'une maison à Notre-Dame-du-Nord.

Des sacs de sable autour d'une maison à Notre-Dame-du-Nord.

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La crue printanière n'épargne pas l'Abitibi-Témiscamingue. Selon le bilan du ministère de la Sécurité publique publié vendredi, une trentaine de résidences sont inondées ou isolées dans la région.

Au total, quatre personnes ont dû être évacuées, dont trois à Rouyn-Noranda et une à La Motte.

À Rouyn-Noranda, ce sont une vingtaine de maisons qui sont touchées.

Les municipalités de Chazel, Duparquet Rapide-Danseur et Rivière-Héva sont également concernées par la situation.

Par ailleurs, la Municipalité de Rouyn-Noranda a fermé le rang du Lac-Bruyère en raison de la crue des eaux.

La Ville a également commencé la procédure d'évacuation préventive des personnes les plus vulnérables.

Elle compte ouvrir un centre de rassemblement pour les accueillir.

Les bénévoles sollicités

Au Témiscamingue, Notre-Dame-du-Nord demande l'aide des bénévoles pour remplir des sacs de sable.

Samedi matin, plusieurs citoyens ont mis la main à la pâte pour aider la Municipalité à préparer 10 000 sacs de sable.

Selon le directeur général Kamel Boubaker, le niveau de l'eau augmente rapidement sur le lac Témiscamingue.

On a besoin d'aide. On est en train de remplir des sacs. Les poches sont disponibles, le sable aussi et les équipements, tout est là, on manque de ressources humaines, pour ceux qui veulent aider des villages voisins et faire preuve de solidarité, dit-il.

À Amos, les pompiers ont été mis à contribution pour remplir des sacs de sable et construire des digues à divers endroits pour protéger des résidences et des commerces.

La rivière Harricana est sortie de son lit dans le secteur de la rue Principale Sud et du boulevard Mercier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !