•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien bureau de poste jugé insalubre détruit par un incendie à Dalhousie

Édifice en briques rouges en feu et la structure est démolie.

Les pompiers de Dalhousie ont combattu l'incendie qui s'est déclaré durant la nuit.

Photo : Gracieuseté de Normand Pelletier, maire de Dalhousie

Radio-Canada

Un bâtiment construit dans les années 1930 a été ravagé par un incendie, samedi, à Dalhousie au Nouveau-Brunswick.

Les flammes se sont déclarées en pleine nuit. Un signalement a été fait aux autorités vers 2 h 20.

Les pompiers ont empêché le feu de se propager aux immeubles d'habitation situés à proximité.

Notre priorité, c'était de sauver les appartements à côté, indique le chef des pompiers de Dalhousie, Herby Hickey.

Façade d'un bâtiment après un incendie à Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, le 11 mai 2019.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ce bâtiment construit dans les années 1930 a été ravagé par un incendie, samedi à Dalhousie.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

L'édifice, qui était inoccupé depuis peu, est une perte totale, selon M. Hickey. Personne n'a été blessé.

Accumulation compulsive à l'intérieur du bâtiment

Une photo de l'intérieur du bâtiment.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

En 2019, des objets divers s'accumulaient toujours dans l'immeuble et la peinture décollait des murs.

Photo : Radio-Canada

En 2010, un dénommé Bryan Parker avait acheté la propriété à la province pour seulement 6500 $. Deux ans plus tard, la Ville de Dalhousie qualifiait l'ancien bureau de poste de bâtiment dangereux et insalubre.

La Municipalité a passé des années à tenter d'exproprier le propriétaire et occupant des lieux, qu'elle accusait de syllogomanie, c'est-à-dire d'accumulation et d'entreposage compulsif de biens.

Au terme d’une longue procédure, la Ville a émis un avis de démolition du bâtiment en mars 2019, obligeant l'occupant à quitter les lieux au plus tard le 1er mai.

Bryan Parker parle au journaliste de Radio-Canada le 11 mai 2019 devant les décombres de l'immeuble qui a brûlé.

Bryan Parker, samedi devant les décombres de l'immeuble qu'il habitait jusqu'à récemment.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Selon M. Parker, ses possessions qui se trouvaient toujours empilées à l'intérieur de l'immeuble ne sont pas la cause de l'incendie.

Moi, j'ai parti hier au soir, [il n']y avait aucune électricité dans [la] bâtisse, [il n']y avait aucun feu. Ça fait longtemps que je [ne] mange pas là-dedans, a-t-il déclaré samedi après-midi.

Vieux matelas, planches et décombres d'un bâtiment après un incendie à Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, le 11 mai 2019.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ce bâtiment construit dans les années 1930 a été ravagé par un incendie, samedi à Dalhousie.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

M. Parker disait récemment avoir vendu les lieux pour la somme symbolique d'un dollar, mais l'acquéreur présumait affirmait n'avoir conclu aucune entente à cet effet.

Selon le maire de Dalhousie, Normand Pelletier, l’électricité était coupée depuis le départ de l'occupant.

C'est le deuxième incendie a survenir récemment dans ce quartier de Dalhousie. Il y a un mois, une cordonnerie située à un coin de rue de l'ancien bureau de poste avait été la proie des flammes. Le chef des pompiers, Herby Hickey, se garde toutefois de tracer un lien entre les deux incidents.

Des enquêtes sur les deux événements sont en cours.

Avec les informations d'Alix Villeneuve et Serge Bouchard

Nouveau-Brunswick

Incendie