•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des arbustes sont en difficulté et le climat pourrait être en cause

Des feuilles brunes en gros plan, avec de la verdure et un passant qui marche en arrière-plan.

Les changements climatiques pourraient être à l'origine des difficultés qu'éprouvent certains arbustes en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Radio-Canada

La gaulthérie shallon est une des espèces végétales les plus répandues en Colombie-Britannique. Ces arbustes sauvages sont réputés pour leur robustesse, mais ce printemps des feuilles brunâtres et séchées ont été remarquées sur certains plants.

Il y a quelques semaines, le professeur Richard Hamelin, de la Faculté de foresterie de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), a commencé à entendre parler de plants de gaulthéries shallon, aussi appelée salal ou palommier, en difficulté entre Vancouver et Whistler, sur l’île de Vancouver, dans la vallée du Fraser et ailleurs dans la province.

Ce spécialiste des pathologies touchant les écosystèmes forestiers dit qu’il est étonnant de voir des feuilles de salal mourir ainsi. Il a donc demandé au public de lui rapporter des échantillons de plante pour tenter de déterminer la cause du problème.

Des feuilles vertes dont certaines parties sont brunies.

La gaulthérie shallon, aussi appelée salal ou palommier, est une espèce végétale répandue en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

« La première chose à laquelle on pense quand on voit une espèce végétale mourir de cette façon, c’est qu’il y a une maladie ou un parasite qui attaque la plante, explique Richard Hamelin. Jusqu’à maintenant, nous n’avons trouvé aucun agent pathogène. »

Le professeur croit que les changements climatiques pourraient être en cause : « Notre hypothèse principale, c’est que les températures inhabituelles des derniers mois sont peut-être responsables. Ce ne serait qu’un aperçu, en quelque sorte, des effets que pourraient avoir les changements climatiques sur nos forêts et nos écosystèmes. »

Une branche avec des feuilles brunes entourée de plantes vertes.

Il est inhabituel de voir des feuilles de gaulthérie shallon de couleur brunâtre au printemps.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Richard Hamelin soutient qu’un été particulièrement sec l'an dernier suivi d’un vortex polaire en hiver pourrait avoir jeté deux coups durs sur les plants de salal de la Colombie-Britannique.

« Habituellement, lorsque les conditions météorologiques reviennent à la normale, les plantes réussissent à se rétablir, soutient le professeur. C’est ce que nous espérons. »

En attendant le rétablissement des plants de gaulthéries shallon, les feuilles mortes tombées au sol sont un risque supplémentaire à l’approche de la saison des feux de forêt. « N’importe quel type de combustible fait augmenter le risque d’incendie, affirme M. Hamelin. C’est donc un problème qu’il faudrait surveiller de près dans l’avenir. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !