•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un orchestre de Boston retrouve « l’enfant wow! » qui a illuminé sa récente performance

Plusieurs violonistes sont assis et interprètent une pièce du compositeur Mozart.
La Handel & Haydn Society est un orchestre de chœurs et d'instruments d'époque américain basé à Boston, aux États-Unis. Photo: Associated Press / Chris Petre-Baumer / Handel & Haydn Society
Radio-Canada

Un groupe d'artistes américains a retrouvé le petit garçon qui s'est exclamé haut et fort lors d'un concert de la Handel & Haydn Society, un orchestre de chœurs et d'instruments d'époque américain, le 5 mai dernier.

L’orchestre venait tout juste de terminer son interprétation de l’Ode maçonnique de Mozart lorsqu’un jeune homme présent au Symphony Hall de Boston a lancé haut et fort : « wow! ».

La réaction pure et candide a par ailleurs séduit le public, qui s’est esclaffé, alors qu’on observe généralement un décorum sérieux et respectueux lors de tels concerts.

À la suite de cette représentation, le groupe de Boston, enchanté par cette réaction, a voulu retrouver le « Wow Child » (« L’enfant wow ») et le récompenser pour son enthousiasme envers la musique classique. Une piste audio enregistrée par la station WCBH-FM a été partagée sur le web et les réseaux sociaux.

Selon ce qu’a rapporté la station WGBH-FM jeudi, il s'avère que l'enfant est un petit garçon de neuf ans, Ronan Mattin, originaire du New Hampshire, qui a assisté au concert avec son grand-père Stephen.

La grand-mère de Ronan a vu un reportage à la télévision disant que la Handel & Haydn Society cherchait l'enfant.

Stephen Mattin a soutenu que Ronan était dans le spectre de l'autisme et qu'il s'exprimait différemment des autres.

Il a dit que son petit-fils était un grand fan de musique.

Je l’avais dit à plusieurs personnes, parce que je pensais que c'était une histoire amusante, a déclaré Stephen Mattin.

Le président de Handel & Haydn, David Snead, a promis qu'il allait organiser une réunion sur Skype avec Ronan et Harry Christophers, le directeur artistique de la société qui dirigeait la soirée du spectacle.

L’orchestre invitera Ronan et sa famille à revenir au Symphony Hall en octobre prochain, lors du lancement de la saison 2019-2020, pour un autre concert mettant en vedette la musique du compositeur Mozart.

David Snead a d’ailleurs confié que cette anecdote était en fait l'un des moments les plus merveilleux de sa vie dans une salle de concert.

Avec les informations de Associated Press, et CBC

Musique

Arts