•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des records de températures battus en Colombie-Britannique

Une pâquerette dans un champ en premier plan et au loin l'océan.

Une vague de chaleur traverse la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Hélène Bardeau

Une vague de chaleur s'installe en Colombie-Britannique, où Environnement Canada a recensé 15 records de température, jeudi, en raison d'une forte crête de haute pression dans l'ouest.

On voit des températures bien élevées, voire au-delà de 10 degrés Celsius au-dessus des normes, c’est un phénomène anormal.

Armel Castellan, météorologiste de sensibilisation aux alertes, Environnement et Changement climatique Canada

Le mercure a atteint 29,5 °C à Squamish, battant le précédent record de 26,1 °C, établi il y a 51 ans, tandis qu'un ancien record de 141 ans vient d’être dépassé à Pitt Meadows. Dans cette banlieue de Vancouver, la température a atteint 28 °C, dépassant les 27,8 °C établis en 1878.

Les prévisions à plus long terme d'Environnement Canada semblent montrer que les fortes chaleurs continueront de toucher la province dans les années à venir. « On est vraiment au début de cette tendance. On en a déjà vu beaucoup au cours des sept dernières années et l'on devrait voir la même chose jusqu’au milieu du siècle », dit Armel Castellan.

Une fleur rose en train de sécher sur une route.

Il fait plus chaud que d'habitude en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Attention au coup de chaleur

Si les températures élevées de cette saison profitent à la grande majorité de la population, certaines personnes sont plus touchées par ces fortes vagues de chaleur. C’est notamment le cas des personnes qui travaillent sur les chantiers.

Selon Environnement Canada, une surexposition au soleil peut entraîner :

  • Des étourdissements ou un évanouissement
  • Des nausées ou des vomissements
  • Des maux de tête
  • Une respiration ou un battement cardiaque rapide
  • Une soif extrême (bouche sèche ou salive collante)
  • Une miction moins fréquente accompagnée d'urine d'un jaune inhabituellement foncé
  • Des changements de comportement chez les enfants (somnolence ou crises de colère)

Contremaître à Vancouver, Ace Irwin travaille par tous les temps durant l’année. Si « la chaleur est un défi » pour lui, il met en pratique les conseils prodigués lors des réunions de sécurité auxquelles il participe.

On doit s’habiller en fonction des températures. On doit être prévoyant et s’hydrater beaucoup pour éviter l'hyperthermie.

Ace Irwin, contremaître à Vancouver
Un monsieur habillé d'un gilet de travail rouge et d'un haut jaune et qui porte un casque de chantier sur la tête.

Ace Irwin travaille par tous les temps durant toute l'année.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Le président de RésoSanté de la Colombie-Britannique, Brian Conway, rappelle au public de s’hydrater en conséquence lors des périodes de forte chaleur, mais également de prendre les précautions nécessaires pour rester en sécurité lors des périodes de forte chaleur. « On recommande aux gens de porter un écran solaire avec un SPF de 50 ou plus, de porter un chapeau pour se protéger la tête et éviter de s’exposer entre midi et 16 h », explique-t-il.

Durant des périodes de fortes chaleurs, il est important de surveiller ses symptômes et ceux de ses proches, car un coup de chaleur peut être fatal.

Colombie-Britannique et Yukon

Conditions météorologiques