•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pétition pour restreindre la distribution de circulaires fait son chemin à Moncton

Un sac publicitaire est mis au chemin avec des sacs de recyclage.
Un résident de Moncton a lancé une pétition pour limiter la distribution de circulaires. Photo: Radio-Canada / Marielle Guimond
Marielle Guimond

Préoccupé par le gaspillage de papier, un résident de Moncton a lancé une pétition pour limiter la distribution de circulaires. Il réclame qu'elles soient livrées seulement aux foyers qui souhaitent les recevoir. La pétition a obtenu l'appui de 1000 résidents au cours des 24 premières heures, et d'environ 2000 au total en une semaine.

Jeudi matin, comme la plupart des résidents de Moncton, Frederic Laforge a ramassé dans son entrée le sac de ciculaires qu’un camelot avait lancé quelques heures plus tôt, tandis que sa maisonnée était toujours endormie.

Une homme se tient fièrement les bras croisé devant sa maison blancheEn plus de lancer une pétition, M. Laforge a aussi envoyé une lettre aux conseillers municipaux de Moncton faisant état de sa proposition. Photo : Radio-Canada / Marielle Guimond

Pourtant, il a fait des démarches à plusieurs reprises dans le passé pour ne plus recevoir ce sac de documents publicitaires.

Tu ne devrais pas en recevoir. Si tu en veux un, tu appelles pour en avoir : c'est aussi simple que ça.

Frédéric Laforge, instigateur de la pétition

Désabusé, il a décidé de lancer une pétition sur les médias sociaux pour mettre fin à la distribution automatique des circulaires.

On fait l'autruche [...], comme s'il n'y avait pas de problème. C'est un problème!

Frédéric Laforge, instigateur de la pétition

Selon, M. Laforge, la distribution des circulaires encourage le gaspillage de papier.

Sa poposition représente, à ses yeux, une solution simple qui permettrait d’éviter que des tonnes de papiers soient jetés quotidiennement.

S’adapter au magasinage numérique

Il souhaite aussi que la distribution des publisacs tienne compte des nouvelles habitudes des citoyens.

Le système actuel est dépassé, selon lui.

Avec les applications mobiles de consultation de circulaires et les sites web des entreprises affichant leurs promotions commerciales, les habitudes des consommateurs ont évolué, souligne Frederic Laforge.

Il soutient que le numérique amène les Monctoniens à consulter de moins en moins les circulaires en papier.

Une ouverture chez certains conseillers municipaux

L’instigateur de la pétition s’est donné comme objectif de recueillir 10 000 signatures. Lorsque son objectif sera atteint, il compte présenter sa revendication aux élus municipaux et provinciaux pour qu’ils révisent le système actuel de distribution des circulaires.

Déjà, certains élus manifestent un intérêt pour son initiative.

Ce n’est pas une question sur laquelle le conseil s'est penché, souligne Paulette Thériault, conseillère municipale de la Ville de Moncton. Mais il va falloir qu’on y pense.

Il y a des villes au Canada qui sont déjà beaucoup plus avancées qu'ici à Moncton [...]. On a surtout à vérifier à savoir comment ça se fait ailleurs.

Paulette Thériault, conseillère municipale à Moncton

À Halifax, la municipalité étudie un arrêté municipal qui réglementerait la distribution des circulaires.

Les maisonnées qui affichent Pas de circulaires ne recevraient plus les publicités en papier. Le même principe est déjà en vigueur dans la ville de Montréal.

Nouveau-Brunswick

Politique municipale