•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Célébrer les mères dans les années 60

Gros plan du visage du jeune homme qui répond aux questions de la journaliste..

Un jeune homme parle de la fête des Mères dans les années 60.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De quelle façon célébrez-vous votre mère cette fin de semaine? La vie des mères s'est transformée au fil du temps, mais l'amour et l'admiration que nous leur portons sont demeurés les mêmes. Retour en archives sur le sens que l'on donnait à la fête des Mères dans les années 60.

Le plus beau des cadeaux

Dans cet extrait de l’émission Aujourd’hui du 8 mai 1964, la journaliste Rolande Perro demande aux passants comment ils célèbrent la fête des Mères.

Certains déplorent la commercialisation de l'événement tandis que d'autres évoquent l'importance de souligner le dévouement des mères.

Un homme raconte à la journaliste Rolande Perro comment il célèbre la fête des mères.

Aujourd’hui, 8 mai 1964

Photo : Radio-Canada

D’abord je célèbre mon épouse avec mes six enfants. Ensuite, nous nous rendons chez mes beaux-parents, où ma belle-mère a 15 enfants vivants, dont 14 de mariés qui ont tous des enfants. Ça fait un ralliement d’environ 75-80 personnes pour célébrer ma belle-mère.

Une citation de : Participant au vox pop

La reporter s’entretient ensuite avec Janette Bertrand qui se dit à « 100 % » pour la fête des Mères malgré son caractère commercial.

Janette Bertrand parle de la fête des mères en 1966.

Aujourd’hui, 8 mai 1964

Photo : Radio-Canada

Les enfants sont habitués à recevoir, il est bon qu’ils soient forcés de penser à la mère une fois par année [...] Le plus grand cadeau pour une mère, c’est qu’elle ne fasse strictement rien dans la maison, même pas son lit et que ce soient les enfants qui fassent tout le travail.

Une citation de : Janette Bertrand, chroniqueuse et animatrice

Ah vous dirais-je maman…

Une jeune fille répond aux questions de la journaliste Paule Sainte-Marie en 1966

Deux millions de femmes, 27 janvier 1966 (remontage)

Photo : Radio-Canada

Dans ce remontage tiré d’un épisode de la série Deux millions de femmes du 27 janvier 1966, la journaliste Paule Sainte-Marie questionne des enfants au sujet de leur maman.

Tous reconnaissent la grande charge de travail de leur mère dans le foyer.

Quand on dit devant toi le mot “maman”, quelle image te vient à l’esprit, qu’est-ce que tu vois devant tes yeux? Une petite fille lui répond sans hésitations :

Devant ma mère je ne vois pas de vacances. [...] Elle travaille tout le temps dans la maison pour nous autres.

Une citation de : Enfant participant au vox pop

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.