•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations printanières : bilan des états d’urgence dans le Nord-Est ontarien

Des sacs de poubelles remplis de sables empilés dans l'eau.
Les sacs de sable sont l’arme de prédilection des villes qui combattent l’invasion des eaux. Photo: Office de protection de la nature de North Bay-Mattawa
Radio-Canada

Après un hiver particulièrement enneigé et les pluies abondantes des derniers jours, plusieurs municipalités se retrouvent aux prises avec des inondations printanières. Dans un effort d'assurer la sécurité de leurs résidents et de protéger les propriétés riveraines, trois d'entre elles ont déclaré l'état d'urgence. Bilan d'une saison mouvementé.


Un espace clôturé submergé.L'île Mattawa, où est situé ce court de tennis, est dans une zone inondable et est d'ailleurs une aire de protection de la nature pour cette raison. Photo : Office de protection de la nature de North Bay-Mattawa

Mattawa

La Municipalité de Mattawa a été la première à entreprendre des mesures d’urgence, le 6 mai, lorsque le barrage Otto Holden au nord, a dû être ouvert pour laisser s’échapper une importante quantité d’eau.

Des résidents des basses terres près des rivières Mattawa et des Outaouais continuent d’évacuer leur domicile.

La Municipalité demande de limiter l’utilisation de l’eau en raison d’une perturbation du système de traitement des eaux usées.

La municipalité a transformé l’aréna Mike Rodden en centre d’évacuation pour les accueillir.

De nombreuses rues sont fermées :

  • la rue Mattawan, entre la rue Pine et le chemin Sid Turcotte Park
  • la rue Bangs, entre les rues Main et Timmins
  • la rue Timmins, entre les rues Water et Bangs
  • la rue Brook, de la route 17 à la rue Ottawa
  • l’angle des rues Twelfth et Bissett

Le pont qui relie la rue Main et la route 533 demeure ouvert.


Un chemin bloqué par une barrière routière. La municipalité de Nipissing Ouest a fermé le chemin St Jean en raison de l’accumulation d’eau. Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Nipissing Ouest

Alors que la fonte des neiges et des pluies abondantes ont fait monter à un niveau inquiétant les eaux du lac Nipissing, la municipalité de Nipissing Ouest a décrété l’état d’urgence jeudi matin.

Envahies par la crue des eaux, de nombreuses routes rurales sont fermées.

Les fermetures de routes :

  • le chemin Alouette à l’est du chemin Eugene
  • le chemin Lamarche Rd
  • le chemin St Jean
  • le chemin Pellerin
  • le chemin Blake
  • le chemin Argo
  • le chemin Comeau à l’angle d’Eugene
  • le chemin Gerard
  • le chemin Eugene entre le chemin Comeau et le lac Nipissing
  • la région de la baie Minnehaha, près du café Twiggs
  • le chemin Hillman
  • le chemin Old Aubin
  • divers tronçons du chemin Quesnel

Ces routes demeurent toutefois ouvertes à la circulation locale.

Mais, le Service de police de Nipissing Ouest avertit qu’il les fermera complètement si la situation s’aggrave.

Des cones de signalisation sur un route sous l'eau. Les autorités ont placé des cônes de signalisation sur le chemin Alouette, maintenant submergé sous quelques centimètres d’eau. Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Des sacs de sable sont disponibles à la caserne d’incendie de Sturgeon Falls.

Des tas de sable sont aussi disponibles :

  • à l’intersection du chemin Lac Deux-Milles et du chemin Marleau
  • à l'extrémité est du chemin Marleau
  • à l’avenue du lac à Lavigne
  • à la fin du chemin Eugene, entre Arbour et Comeau
  • au chemin O’Brien
  • à l’extrémité ouest du chemin Quesnel
  • au cul-de-sac du chemin Lac Deux-Milles
  • à la fin du chemin Argo

Les sinistrés qui ont besoin d’hébergement peuvent contacter la municipalité de Nipissing Ouest.


De gros morceaux de glace sur un sentier.La glace s'est déposée sur le sentier Stato. Photo : Angela McKeever

Temiskaming Shores

Cette ville frontalière a aussi déclaré l’état d’urgence en fin d’après-midi jeudi, en raison de la montée des eaux et du soulèvement de glace sur la rive, dans le secteur de New Liskeard.

La zone près du lac Témiscamingue, sur la promenade Fleming, a été fermée et des barrières sont en place.

La Police provinciale de l’Ontario demande au public de ne pas s’approcher des routes fermées.


Un barrage sur un ruisseau.Deux pompes à l'intérieur de la structure travaillent actuellement au transfert du débit normal de l'eau du ruisseau Parks à North Bay. Photo : Office de protection de la nature de North Bay-Mattawa

Ailleurs dans le Nord-Est

À l’est du lac Nipissing, la Ville de North Bay a mis des installations de remplissage de sacs de sable à la disposition des résidents au parcs Sunset et Champlain.

Puisque le niveau d’eau pourrait poser des problèmes à l'usine de traitement des eaux usées, la Ville a fait venir de l'équipement de pompage supplémentaire.

Les pompes fonctionnent à pleine capacité au barrage de contrôle des débordements du ruisseau Parks.

L’Office de protection de la nature de North Bay–Mattawa tente ainsi de protéger les quelque 350 maisons du secteur.

À Timmins, un avertissement de crue pour la rivière Mattagami demeure en vigueur, alors que celui concernant le lac Porcupine a été rétrogradé en veille de crue, car le niveau d’eau a considérablement baissé dans les dernières heures.

L'Office de protection de la nature de la région de Mattagami rappelle toutefois que les conditions peuvent changer rapidement.

Une route fermée avec des panneaux et des barrières, interdisant son accès. Cinq automobilistes ont été arrêtés pour avoir conduit leurs véhicules sur la rue Normand qui est fermée depuis jeudi après-midi. Photo : Police de Timmins

Le Service de police municipal avise que la rue Normand, au sud de Cedar Meadows, est fermée en raison de la hausse prévue des niveaux d’eau.

La situation est plus calme dans le Grand Sudbury, où les niveaux d’eau et les débits actuels restent près des normes saisonnières, selon l’Office de protection de la nature du District du Nickel.

Incidents et catastrophes naturelles

Environnement