•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Arpenter Paris dans les années 60

    Montage d'archives, Notre-Dame de Paris
    Radio-Canada

    Prévoyez-vous un voyage à Paris cet été? Tirées de nos archives des années 60, ces images de la Ville Lumière visitée par un groupe de touristes canadiens-français sauront peut-être vous inspirer...

    Dans notre premier montage d’archives, vous découvrirez un monument mythique de Paris qu’il ne sera probablement plus possible de visiter avant un certain temps : Notre-Dame de Paris.

    La cathédrale y est présentée sous tous ses angles, soit vue de la Seine, du parvis Notre-Dame ou encore des gargouilles qui ornent les gouttières.

    Fort heureusement pour le visiteur de 2019, d’autres lieux incontournables valent un détour par la Ville Lumière.


    La tour Eiffel et les jardins du château de Versailles

    Reportage, 1er mai 1961

    À l’été 1960, une équipe de Radio-Canada accompagnait un groupe de touristes canadiens-français dans leur périple en France en vue de produire une série de reportages intitulée À Paris un été…

    Dans cet extrait narré par Ginette Letondal et Gaétan Barrette, ils se rendent au pied de la construction de Paris la plus universellement connue : la tour Eiffel.

    Cette grande asperge d’acier que le Parisien du temps n’aimait pas est devenue malgré leur mépris le symbole même de Paris.

    La narratrice Ginette Letondal

    Le groupe de touristes fait aussi un détour par Versailles, afin de parcourir l’un des plus beaux jardins du monde.

    En ce dimanche estival, il y a foule autour du bassin d’Apollon. Certains visiteurs se pressent vers les fontaines, alors que d’autres flânent dans le parc ou s’étendent dans le boisé.

    La fréquentation des jardins du château de Versailles n’a certes jamais diminué depuis.

    Faire du lèche-vitrine sur les grandes avenues

    Reportage, 1er mai 1961

    Ah Paris! Ville de la haute couture, des maîtres-parfumeurs et des objets de luxe!

    Cet extrait nous transporte place Vendôme et au Faubourg Saint-Honoré où se succèdent les enseignes les plus prestigieuses du monde.

    Hermès, Lancôme, Rouff, Schiaparelli, Van Cleef & Arpels, la plupart de ces grandes maisons ont pignon sur rue encore aujourd’hui. Découvrir leurs vitrines d’époque est tout à fait charmant.

    Célébrer la fête nationale française

    Reportage, 1er mai 1961

    Notre groupe de touristes a aussi le privilège de se trouver à Paris le 14 juillet.

    En France, comme chacun sait, tout finit par des chansons ou par des marches.

    La narratrice Ginette Letondal

    Les activités ne manquent pas en ce jour de fête nationale : parade militaire, kiosque de glace, puis balade en bateau-mouche pour admirer sous un nouveau jour les attraits visités plus tôt.

    Sur le pont Neuf, les Parisiens sont déjà massés pour voir les feux d’artifice éclater.

    Puis, la journée se termine avec des fêtes dansantes à tous les grands carrefours, de la place du Tertre à la place Saint-Michel.

    De sorte qu’une fois revenu au pays, on ne puisse pas se dire qu’on a manqué quelque chose, qu’on n’a pas vu tout ce qu’il fallait voir, qu’on n’a pas fait tout ce qu’il fallait faire. Puisqu’on a dansé le soir du 14 juillet comme font tous les Français, comme font tous les Parisiens.

    La narratrice Ginette Letondal
    Encore plus de nos archives

    Archives

    International