•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau bateau plus sécuritaire pour le sauvetage de baleines

Un nouveau bateau pneumatique à l'arrêt près de la côte

Le bateau est équipé d'un radar et d'un système GPS à la fine pointe de la technologie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un groupe qui se spécialise dans le sauvetage de mammifères marins attend avec impatience son nouveau bateau conçu sur mesure pour ce genre d'opération.

Le bateau est prêt à passer à l'action après avoir subi avec succès quelques tests en mer. Il a été conçu et construit par une entreprise de la région d’Halifax, Rosborough Boats.

Les moteurs à faible émission sont plus silencieux que les modèles précédents, ce qui sera utile lorsqu'il faudra s’approcher de baleines en détresse, souligne un directeur de l’entreprise, Robert Gascoigne.

Robert Gascoigne à côté du bateau de sauvetage.

Robert Gascoigne, directeur de Rosborough Boats.

Photo : Radio-Canada / Fannie Bussières McNicoll

Le pont est ouvert pour permettre aux occupants de circuler librement et de manoeuvrer au-dessus du bord pour aider une baleine empêtrée dans des cordages de pêche, explique-t-il.

Le bateau est destiné à l'Île néo-brunswickoise de Campobello, près de la côte du Maine dans la baie de Fundy. Il desservira principalement la baie. Il pourra aussi être transporté par voie terrestre pour intervenir au besoin dans le golfe du Saint-Laurent.

L'Équipe de sauvetage de baleines de Campobello trépigne d'impatience. Ses membres ont hâte d’avoir accès au nouveau bateau parce que ceux qu’ils utilisent sont âgés de plus de 20 ans, explique la biologiste Moira Brown, scientifique principale pour l'Institut canadien de la baleine.

Ces anciens bateaux loués de Pêches et Océans Canada servent depuis 2002 pour secourir des baleines empêtrées dans de l’équipement de pêche.

Le nouveau bateau, acheté grâce aux fonds d'une bourse accordée par Pêches et Océans Canada, doit rendre l’Équipe plus autonome et efficace.

L'embarcation est plus rapide, plus stable et plus sécuritaire que les anciennes.

Les opérations autour d'une baleine, c'est très dangereux, affirme Moira Brown. Les communications entre les membres de l'équipe sont très importantes et ça va être plus facile avec notre nouveau bateau.

À bord d'un canot pneumatique, il tend la perche vers une baleine empêtrée dans un cordage de pêcheAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Joe Howlett utilisait une perche munie d'une lame pour couper les cordages nuisant à une baleine, mais cette dernière a donné un coup de queue qui lui a été fatal.

Photo : Institut canadien des baleines/Aquarium de la Nouvelle-Angleterre

L'Équipe de sauvetage de baleines a perdu un de ses bénévoles, Joe Howlett, à l'été 2017. Il est mort accidentellement en secourant une baleine.

Mais Moira Brown pense que le risque associé au sauvetage de baleines en vaut la peine.

Le nouveau bateau arrive à temps pour les premières baleines. Des baleines à bosse ont été observées il y a quelques jours au large de la Nouvelle-Écosse.

Avec les renseignements de Fannie Bussières McNicoll

Nouveau-Brunswick

Faune marine