•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au lendemain de sa disparition, la Cour suprême fait confiance au juge Gascon

Le juge Clément Gascon.

La famille Gascon a reconnu que l'absence anormale du juge « avait soulevé des inquiétudes ».

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

La Cour suprême du Canada refuse d'expliquer pourquoi le juge Clément Gascon a disparu brièvement mercredi, mais elle dit avoir « pleinement confiance » que cela n'aura aucun effet sur son travail.

Dans un communiqué transmis par la Cour suprême, la famille du juge Gascon a assuré qu'il est en bonne santé au lendemain de sa brève disparition.

La famille Gascon a reconnu que l'absence anormale du juge « avait soulevé des inquiétudes ». Elle n'a toutefois pas fourni plus de détails sur l'étrange séquence des événements.

La police d'Ottawa avait annoncé mercredi soir que le juge Gascon avait été retrouvé sain et sauf après avoir été porté disparu. Sa famille disait s'inquiéter pour « son bien-être ».

Les policiers n'ont pas précisé où il a été retrouvé ni ce qui s'est passé.

Avant d'être porté disparu, le juge de 58 ans avait été vu pour la dernière fois près de l'édifice de la Cour suprême, à l'ouest de la colline du Parlement.

« Par respect pour la vie privée du juge Gascon, je ne peux pas vous dire pourquoi il était absent, mais je peux vous dire que nous avons pleinement confiance que cela ne l'empêchera pas de s'acquitter de ses fonctions à la cour », a déclaré Renée Thériault, conseillère juridique principale de la Cour suprême.

Le juge Gascon avait récemment annoncé qu'il prendrait sa retraite de la Cour suprême en septembre. Le juge, qui siège depuis juin 2014, avait pris cette décision pour des « raisons personnelles et familiales ».

Dans le communiqué, la famille a remercié la population de son soutien.

« Reconnu pour sa ponctualité et son assiduité, un défaut inhabituel de présence du juge Gascon hier [mercredi] a soulevé des inquiétudes. La famille tient à rassurer parents et amis quant à l'état de santé du juge Gascon, qui se retrouve maintenant avec sa famille », a-t-elle ajouté.

Dans le même communiqué, le juge en chef de la Cour suprême, Richard Wagner, a remercié la GRC et le Service de police d'Ottawa « pour leur rapidité d'action et leur professionnalisme ».

Disparition

Justice et faits divers