•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreux visiteurs attendus cette année, dit Tourisme Montréal

La Grande Roue reflétée dans l'eau à la brunante.

La Grande Roue du Vieux-Port s'est ajoutée dans les dernières années à l'offre touristique de Montréal.

Photo : iStock

Radio-Canada

Tourisme Montréal, qui a donné jeudi le coup d'envoi des célébrations de son 100e anniversaire, maintient à l'approche de l'été ses prévisions de croissance à près de 2,5 %, de 2018 à 2019.

L’organisme privé sans but lucratif avait prévu en janvier dernier que la hausse du volume de touristes atteindrait cette année 2,4 %, projetant la croissance des dépenses touristiques à 5,6 %, ce qui représente plus de 4,75 milliards de dollars et plus de 53 000 emplois.

Alors que les différents indicateurs sont à la hausse, le président-directeur général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, prévoit un record de plus de 11 millions de visiteurs, cette année.

Près de 100 congrès et événements sont inscrits au calendrier estival. Les réservations pour le Grand Prix du Canada vont bon train, notamment.

« De mai à octobre, les chiffres sont encore très, très bons », souligne Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal. « On a un petit peu de travail à faire sur juillet, mais honnêtement, les Américains sont au rendez-vous, les Français également… »

L'un des défis est d'attirer davantage de Québécois des autres régions, qui devront circuler en automobile à travers les cônes orange, contrairement à la grande majorité des visiteurs étrangers, qui seront à pied ou en métro.

« C'est plus difficile pour nous de vendre aux Québécois que de vendre au marché étranger, a indiqué M. Lalumière. Les gens nous adorent à l'étranger! »

Dans les régions [du Québec], il y a certaines craintes au niveau du transport. On essaie de leur expliquer qu'il y a tellement d'attraits.

Yves Lalumière, PDG de Tourisme Montréal

Pour y arriver, Tourisme Montréal invite par exemple des journalistes d'autres régions du Québec à visiter la métropole dans le but de changer les perceptions.

Tourisme Montréal souhaite attirer 13,5 millions de touristes par année d'ici 2022, à raison d'une croissance annuelle de 6 %.

L'organisme compte notamment sur un plan de développement stratégique de la gastronomie montréalaise, qu'elle a entrepris d'élaborer.

La vitalité touristique a aussi été au rendez-vous l'an dernier, la croissance du volume de touristes ayant été de 1,9 %.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Grand Montréal

Tourisme