•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pierre Karl Péladeau a des visées sur Transat AT

Un avion de la compagnie Air Transat

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Mis à jour le 

L'homme d'affaires Pierre Karl Péladeau, grand patron du groupe Québecor, serait intéressé à faire l'acquisition de l'entreprise québécoise Transat AT, propriétaire d'Air Transat.

M. Péladeau a récemment commandé une analyse financière du dossier d’affaires du transporteur et voyagiste québécois Transat AT qui cumule des pertes depuis plusieurs mois en dépit d’une augmentation de ses revenus.

J’ai toujours pensé qu’on doit être opportuniste dans la vie lorsqu’il y a des occasions qui se présentent. Si elles peuvent être bénéfiques […], je pense que c’est aussi une obligation de les regarder.

Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor

Questionné jeudi matin par les journalistes sur l'intérêt démontré par Pierre Karl Péladeau, le premier ministre François Legault a confirmé que l'homme d'affaires avait contacté à ce sujet le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, sans donner davantage de précisions sur la nature des discussions entre les deux hommes.

La direction du voyagiste Transat AT a créé une certaine surprise le 30 avril dernier en annonçant à ses actionnaires qu’elle avait ouvert des « discussions préliminaires avec plus d’une partie » en prévision d’une vente possible de l’entreprise.

Le voyagiste ajoutait avoir déjà reçu des « manifestations d’intérêt ».

Au moins deux intéressés

Vincent Chiara, président du développeur immobilier Groupe Mach, a déjà soumis son offre. Jugeant les activités de Transat « complémentaires à ses ambitions », il dit vouloir conserver la compagnie dans sa forme actuelle et ne sollicite pas l’aide du gouvernement du Québec.

Nous avions l'idée de bâtir un portefeuille [immobilier] dans l'hôtellerie et eux avaient une plateforme et des projets dans leurs plans de construire exactement cela […], nous voyons une synergie dans nos approches.

Vincent Chiara, président du développeur immobilier Groupe Mach

Chez Transat AT, la direction de la compagnie a mis sur pied un comité spécial composé d’administrateurs indépendants pour étudier les différentes propositions d’achat qui lui seront soumises.

Le gouvernement Legault tient à garder le siège social au Québec

À Québec, où on s’intéresse de près à la vente possible du transporteur qui a été fondé dans les années 1980 par un groupe d’investisseurs dont faisait partie l’actuel premier ministre François Legault, le gouvernement est déterminé à venir en aide à un éventuel acheteur qui s’engagerait à maintenir le siège social de Transat AT et les emplois qui s'y rattachent au Québec.

Quant à la possibilité qu'un de ses anciens adversaires politiques mette la main sur la compagnie qu'il a cofondée, le premier ministre a déclaré que sa seule préoccupation est que cette compagnie demeure au Québec, où elle a vu le jour.

« On va tout faire pour aider, même financièrement, un acheteur potentiel qui voudrait garder le siège social au Québec », a ajouté le premier ministre.

Un point de vue qu'a réitéré à l'entrée du caucus le ministre Fitzgibbon. « Maintenir le bureau chef [siège social], maintenir les emplois [...] c’est notre objectif », a-t-il déclaré.

« Si les acheteurs potentiels respectent cet objectif-là et ont besoin de nous, on va le considérer. Je ne pense pas que ce soit à nous de choisir qui doit être l’acheteur, on est là seulement pour aider ceux qui auraient besoin d’aide financière », a ajouté le ministre de l'Économie.

« Si quelqu’un est prêt à acheter Air Transat et à respecter nos objectifs sans l’aide du gouvernement, on va être heureux aussi », a-t-il cru bon d’ajouter.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Affaires

Économie