•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ACFR annonce la création d'un comité pour revoir les statuts et règlements de l'organisme

Une salle avec de nombreuses personnes assies sur des chaises, face à un groupe de personnes qui préside la rencontre.

Plusieurs personnes se sont rendues au Carrefour Horizons samedi après-midi pour l'AGE de l'ACFR.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après l'assemblée générale extraordinaire (AGE) de samedi, le conseil d'administration de l'Association canadienne-française de Regina (ACFR) confirme, dans un message envoyé à ses membres mercredi, qu'il souhaite créer un comité de travail qui verra à proposer des ajustements aux statuts et aux règlements de l'organisme pour que ce document réponde « aux réalités actuelles de la communauté francophone et aux besoins des membres de l'ACFR ».

« Plusieurs recommandations sont sorties de cette AGE sur lesquelles nous allons activement travailler d’ici la prochaine assemblée générale annuelle », écrit le président de l'association, François-Regis Kabahizi.

Ce comité sera bientôt formé, selon lui.

Pour sa part, le président des Éditions de la nouvelle plume et membre de l’ACFR, Laurier Gareau, est d’accord avec ce qui est proposé, mais il estime que l’ACFR passe à côté de l’essentiel avec cette annonce.

La priorité ne devrait pas, selon lui, être mise sur les statuts et règlements.

Je ne voudrais pas non plus que l’ACFR s’attarde et mette toute son énergie sur cette question. À mon avis, ce n’est pas ça qui est le gros problème de l’ACFR. Le problème de l’ACFR repose sur le fait qu’il y a très peu d’activité pour vraiment emballer les francophones de Regina, mentionne M. Gareau.

Toutefois, il reconnaît que les statuts et règlements doivent être dépoussiérés.

Inclusion

Le message du président est centré autour de l'inclusion et de la diversité culturelle francophone. François-Regis Kabahizi explique que le C. A. va se concentrer sur plusieurs recommandations qui ont été faites durant l'AGE. Il mentionne celle de changer le nom de l’Association canadienne-française de Regina pour celui d'Association communautaire francophone de Regina.

Soyez rassurés que nous allons travailler à mener notre mandat avec intégrité, dynamisme, inclusivité, fierté et excellence.

François-Regis Kabahizi

Des départs, des arrivées

Le président de l'ACFR souligne le fait que deux membres du C. A. ont remis leur démission. Au nom du C. A. de l’ACFR, j’aimerais les remercier pour tout le travail qu’ils ont accompli pour notre communauté, écrit-il.

François-Regis Kabahizi ajoute que le processus est en cours pour sélectionner des membres de la communauté pour pourvoir deux postes vacants au sein du conseil d'administration de l'organisme. Il précise que le nom des nouveaux membres du C. A. sera bientôt dévoilé.

Il explique qu'un appel de candidatures pour trouver de nouveaux membres à la suite des démissions de Jean-Michel Ferré et d'Annie Audet sera lancé prochainement.

François-Regis Kabahizi termine son message en mentionnant l'importance du « dialogue » et de la « compréhension mutuelle ».

« Notre diversité communautaire est notre richesse », conclut-il.

Rappelons que, durant l’AGE de samedi, les membres ont majoritairement voté contre la dissolution du conseil d’administration.

Saskatchewan

Associations francophones