•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Chinois à Washington pour négocier, Donald Trump augmente les tarifs douaniers

Vue aérienne sur un bateaux chargé de conteneurs dans un port chinois.

Les tarifs douaniers américains sur 5000 produits chinois passeront de 10 % à 25 % vendredi.

Photo : Getty Images

Reuters

Le vice-premier ministre chinois Liu He, qui doit participer jeudi et vendredi à Washington à des discussions sur le commerce avec les négociateurs américains, vient pour conclure un accord, a affirmé Donald Trump dans un message sur Twitter, mercredi.

Le président américain a décidé dimanche de faire passer les droits de douane américains de 10 % à 25 % sur 200 milliards de dollars américains de produits chinois importés aux États-Unis à compter de vendredi.

« La Chine vient juste de nous informer qu'il [le vice-premier ministre chinois] vient aux États-Unis pour conclure un accord. On verra bien », écrit Donald Trump.

« Je suis très content que plus de 100 milliards de dollars de droits de douane vont remplir les coffres américains. Super pour les États-Unis, pas bon pour la Chine », ajoute-t-il dans son message sur Twitter.

Les Chinois se trompent s'ils espèrent renégocier plus tard avec une administration démocrate, a affirmé le président américain.

Du côté du Bureau du représentant au Commerce Robert Lighthizer, un communiqué a été transmis mercredi avant-midi pour confirmer que les frais douaniers seraient augmentés à la demande du président.

Plus tard, la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a également déclaré que, selon des indications reçues par Washington, la Chine voulait conclure un accord commercial.

« Nous avons reçu des indications selon lesquelles ils veulent un accord. Nos équipes poursuivent les négociations, qui reprendront demain. À partir de là, nous verrons ce qui se passera », a-t-elle ajouté.

En visite à Londres, le secrétaire d'État Mike Pompeo, tout en critiquant l'attitude de Pékin, a dit « espérer vraiment » que les discussions avec la Chine pourront aboutir prochainement.

Donald Trump, président des États-Unis

Accords commerciaux

International