•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes acadiens se confient sur leur alter ego

Joseph Edgar dans son vidéoclip pour la chanson Boule miroir

Photo : Radio-Canada / Rosemarie Records

Camille Bourdeau

Pour quelle raison un artiste choisit-il de créer sous un autre nom que le sien? Et comment choisit-il son pseudonyme? Nous avons demandé à quelques artistes acadiens, issus de l'industrie musicale, de nous éclairer.


Thomé Young

Pascal Lejeune raconte qu’il n’était pas satisfait du parcours qu’il avait emprunté à ses débuts, il y a près de 20 ans.

Quand j’ai commencé, j’étais encore à l’étape où on imite nos idoles et je sortais un album complet. On ne sortait pas de EP à l’époque et je trouve que ce processus est devenu très important pour forger son identité artistique de façon plus progressive.

Thomé Young
Thomé Young avec une guitare dans les mains

Quand il est question de musique, Pascal Lejeune préfère qu'on le présente comme Thomé Young.

Photo : Images : facebook/Thomé Young

Le pseudonyme était en quelque sorte un nouveau départ qui lui rappelle de rester le plus honnête possible dans sa création.

Un ancêtre nommé Thomas Lejeune, le fou du village il paraît, qu’on aimait ridiculiser en l’appelant Thomé Young, ce sont tous les Lejeune qui sont devenus des Thomé Young.

Thomé Young

Lorsqu’on lui demande d’où vient ce nom, il explique que dans certains patelins acadiens, les gens donnent des sobriquets aux familles du village.


Joseph Edgar

Joseph Edgar explique qu’il se sert d’un nom de scène afin d’éviter la confusion.

Joseph Edgar

Joseph Edgar

Photo : Le Petit Russe

Marc Poirier, son vrai nom, est plutôt commun en Acadie.

Un journaliste de Radio-Canada faisait des reportages et il y avait toujours des confusions.

Joseph Edgar

Lorsqu'il s'est détaché du groupe Zéro Degré Celsius pour entreprendre sa carrière solo, il a opté pour ses deux noms du milieu, Joseph Edgar.


Laura Sauvage

Je voulais juste pas être Vivianne Roy des Hay Babies tout le temps, explique l’une des chanteuses du trio acadien.

Laura Sauvage présente son premier album solo, Extraordinormal, mars 2016

Laura Sauvage c'est en quelque sorte l'alter ego de Vivianne Roy

Au départ, elle avait pensé se nommer « Vive le roi » en raison de la sonorité similaire à son nom, elle a ensuite envisagé « Le roi et ses sauvages », pour finalement opter pour un pseudonyme plus féminin : Laura Sauvage.

J’ai choisi Laura Sauvage qui est un peu une dérive du roi. Sauvage c’est la wild card, le nom me rappelle que ce n’est pas une chose spécifique. Je ne suis pas mariée à un style, je veux que le projet évolue.

Laura Sauvage

Elle explique que son alter ego est plus cynique et fonceur qu’elle, ce qui lui permet une plus grande liberté d’expression.


Jacobus

Jacques Doucet a eu plusieurs pseudonymes, mais le nom Jacobus lui colle à la peau depuis qu’il a commencé à rapper à l’âge de 16 ans.

Tous les rappeurs avaient des pseudonymes, alors je voulais un nom de rappeur. J’étais à l’école secondaire de Clare, et j’ai ouvert le dictionnaire dans les « J » parce que je voulais quelque chose qui rimait ou qui sonnait comme Jacques et je suis tombé sur Jacobus!

Jacobus
Jacobus tenant un verre de scotch

Jacobus, originaire de la Nouvelle-Écosse, travaille sur plusieurs projets par les temps qui courent.

Photo : Facebook : Just Jacobus

Selon lui, le pseudonyme permet d’aller plus loin dans ses propos, parce qu’il le considère comme un personnage de film, détaché de l’artiste.

En entrevue je dois faire attention à la façon dont j'exprime mon opinion. Jacobus peut dire qu’il est un supporteur de Trump ou de Bernie Sanders. Il peut dire ce qu'il veut!

Jacobus

Arthur Comeau

Arthur Comeau est catégorique, il n’aime pas qu'on l’appelle par son nom légal en entrevue.

Tes parents et le gouvernement vont choisir ton nom. En tant qu’artiste tu choisis ton nom, alors veux-tu parler à l’artiste ou à mes parents?

Arthur Comeau
Photo d'Arthur Comeau

Arthur Comeau

Photo : Lex Brukovsky

Les noms « Arthur » et « Comeau » font partie de sa généalogie et représentent son identité artistique.

Développons le Star-Système, lance le producteur qui compare les artistes à des hommes d’affaires du monde culturel.

Nouveau-Brunswick

Musique