•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'école York Memorial démolie en partie pour éteindre un feu

Photo d'une pelle mécanique ouverte au sommet du mur en briques brunes d'un édifice. Des briques sont déjà tombées au sol.

Une pelle mécanique démolit mercredi une partie d'un mur de l'école York Memorial.

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Radio-Canada

Les pompiers à Toronto utilisent de la machinerie lourde, mercredi, pour démolir une partie de l'école York Memorial Collegiate Institute, qui est la proie des flammes depuis deux jours.

Le mur arrière de l'école secondaire doit être démantelé partiellement pour permettre aux pompiers d'accéder à l'intérieur de l'édifice et d'éteindre les derniers points chauds.

Une pelle mécanique est utilisée notamment pour déloger des poutres instables.

L'objectif est de rendre les lieux sécuritaires pour que les pompiers puissent entrer dans l'école et éteindre complètement le brasier, indique Mike McCoy du service des incendies.

Selon lui, il reste des points chauds dans les pavillons ouest et est et des débris fumants dans la partie centrale de l'édifice.

Une trentaine de pompiers sont sur place.

Photo de trois camions de pompiers devant un édifice en briques brunes

Les cours ont été annulés encore mercredi à l'école York Memorial.

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

L'incendie a commencé lundi après-midi. Les pompiers pensaient avoir maîtrisé le feu en soirée, mais ont dû revenir sur les lieux tôt mardi matin, en raison de ce qu'ils qualifient de deuxième foyer d'incendie.

Trois écoles, des commerces et des maisons du quartier ont été évacués, mardi, à cause de l'épaisse fumée qui se dégageait du brasier.

Quant aux 900 élèves de l'école York Memorial, ils sont privés de cours encore mercredi. Une autre école secondaire située à proximité, George Harvey, est fermée elle aussi pour la journée.

Le Conseil scolaire public anglais de Toronto (TDSB) devait célébrer le 90e anniversaire de l'établissement à la fin du mois.

La conseillère municipale Frances Nunziata espère que la façade du bâtiment pourra être sauvée et que l'école sera reconstruite.

De son côté, le conseiller scolaire Chris Tonks et son père, l'ancien maire de York Alan Tonks, ont lancé une campagne de sociofinancement, afin de conserver les aspects historiques du bâtiment.

Toronto

Incendie