•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : l'eau pourrait remonter en Outaouais et dans l'Est de l'Ontario

Une rue entièrement recouverte d'eau.

Une rue inondée de Clarence-Rockland

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les villes de l'Outaouais et de l'est ontarien restent sur le qui-vive en raison de l'accélération de la fonte des neiges dans les régions du nord et des précipitations attendues jeudi soir.

Depuis ce matin [mardi], les niveaux d'eau ont commencé à augmenter en amont. Le temps doux accélère la fonte des neiges dans les régions du nord, ce qui fait augmenter le niveau d'eau dans la partie supérieure de la rivière, a indiqué la Ville de Clarence-Rockland sur Facebook.

Guy Desjardins, maire de Clarence-Rockland, croit qu'il ne faut pas baisser la garde.

C'est pour ça qu'on a dit aux gens qu'on ne voulait pas qu'ils déplacent le mur de sable jusqu'au moins le 15 mai et c'est pour ça qu'on n'a pas enlevé l'état d'urgence parce qu'[...] en 2017, l'eau a monté encore plus haut la deuxième fois que la première fois, et puis c'était au mois de mai, donc on ne veut pas prendre de chance. On a encore 20 000 sacs remplis de sable prêts à porter aux gens s'ils en ont besoin, a-t-il expliqué.

Des agents de réglementation et un major des Forces canadiennes font des rondes quotidiennes.

Une rue inondée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chemin Voisine inondé à Clarence Rockland

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Ingénieure en chef à la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO), Manon Lalonde a précisé mardi à Radio-Canada que la décrue s'est ralentie.

Mme Lalonde n'était pas en mesure de préciser à combien de centimètres pourrait se chiffrer une éventuelle augmentation du niveau de l'eau, mais son organisme ne prévoit pas de dépassement des pointes initiales observées la semaine dernière.

À Gatineau

Selon les chiffres de la Ville de Gatineau, la baisse des niveaux d'eau est limitée depuis le début de la semaine.

Diminution entre 16 h 30 lundi et 16 h 30 mardi :

Rivière des Outaouais — secteur d'Aylmer (parc Britannia, Ottawa) : 0 cm;
Rivière des Outaouais — port de plaisance Jacques-Cartier, secteur de Hull : - 5 cm;
Rivière des Outaouais — traversier, secteur de Masson-Angers : - 5 cm;
Rivière Gatineau — rue Cartier, secteur de Gatineau : - 2 cm;
Rivière Gatineau — quai des Artistes, rue Jacques-Cartier, secteur de Gatineau : - 3 cm.

Lors d'une conférence de presse donnée mardi, le maire de Gatineau a précisé que les citoyens devraient s'armer de patience, puisque l'eau doit se retirer lentement et que les rues touchées ne pourront pas être rouvertes rapidement.

À Saint-André-Avellin

Maire de Saint-André-Avellin, Jean-René Carrière a confirmé que le pont de la rue Principale était rouvert.

On avait une confirmation que le pont était maintenant praticable dans les deux sens autant pour les véhicules que pour les piétons, a-t-il précisé.

On demande aux gens d'être patients. On a tous hâte de défaire les digues et de retourner dans notre environnement. Mais on ne sait jamais la quantité d'eau qui va tomber tant sur notre tête ou au nord, a-t-il toutefois ajouté.

Niveau de la rivière élevé qui s'approche d'une résidence.

La rivière Petite-Nation est sortie de son lit dans le village de Saint-André-Avellin.

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

La Ville a l'intention de reconduire l'état d'urgence en raison des précipitations annoncées pour jeudi.

En effet, Environnement Canada prévoit des averses de pluie dans la nuit de jeudi à vendredi dans la région.

À Quyon

Le bris à l'usine de traitement de l'eau de Quyon a été réparé. Les résidents du secteur Quyon peuvent reprendre modérément leur consommation d’eau potable, précise la Ville sur Facebook.

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !