•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Meute manifeste pour la laïcité à Québec

Rassemblement de La Meute aux abords de l'Assemblée nationale

Les membres de La Meute appuient le projet de loi 21.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quelques dizaines de membres du groupe identitaire La Meute se sont rassemblés devant l'Assemblée nationale, mardi soir, afin d'exprimer leur appui au projet de loi 21 sur la laïcité.

La manifestation coïncidait avec le début des consultations publiques sur la proposition législative du gouvernement Legault, qui vise notamment à interdire le port de signes religieux à certaines catégories d’employés de l’État.

Le porte-parole de La Meute, Sylvain Brouillette, estime que le projet de loi 21 répond à plusieurs revendications que le groupe a exposées dans son manifeste.

« On a demandé au gouvernement de faire la promotion de la laïcité pour les personnes en position d'autorité [et] c'est exactement ce que le gouvernement Legault propose aujourd'hui », se réjouit M. Brouillette.

«  »

— Une citation de  Sylvain Brouillette, porte-parole, La Meute
Des policiers s’interposent entre des membres de La Meute et trois contre-manifestants cagoulés. Ces derniers sont vêtus de noir et portent une banderole sur laquelle il est écrit : «Fuck La Meute».

Trois contre-manifestants cagoulés et vêtus de noirs sont allés à la rencontre des membres de La Meute.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Quelques réserves

Le porte-parole reconnaît toutefois s’opposer à certaines mesures proposées par le gouvernement, telles que la clause de droit acquis offerte aux employés portant déjà des signes religieux.

« Au lieu d'avoir un droit acquis, on aimerait mieux qu’il y ait un délai de peut-être un ou deux ans pour permettre aux gens de s'ajuster plutôt qu'un droit acquis, parce que ça va devenir compliqué avec le temps », soutient Sylvain Brouillette.

Le rassemblement de La Meute s’est déroulé dans le calme, et ce, malgré la présence de trois contre-manifestants cagoulés vêtus de noir qui ont harangué ses membres.

Les policiers se sont rapidement interposés entre les deux groupes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...