•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tronçon de la Véloroute dans un piteux état

Des arbres abattus traînent sur la piste cyclable.

Des arbres obstruent la Véloroute des Bleuets.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

À une semaine de l'ouverture de la Véloroute des Bleuets, des travaux sylvicoles réalisés à la demande de la Ville de Dolbeau-Mistassini laissent un tronçon du circuit dans un piteux état.

Des arbres ont été abattus sur une trentaine d'hectares, imposant ainsi une balafre à une partie du paysage prisé des cyclistes. Des troncs, des branches et du bran de scie jonchent la chaussée.

Le directeur général de la Véloroute, David Lecointre, ignorait que les travaux ont été commandés par la Municipalité. Il n’a pas été avisé des coupes à venir.

L’ironie, c'est que dans ce secteur on illustre les bonnes pratiques en termes d’agriculture, de développement durable. Dans cette section-là, il y a des panneaux d’interprétation pour expliquer ces bonnes pratiques.

David Lecointre, directeur général de la Véloroute des Bleuets

Le DG souhaite que les lieux soient nettoyés à temps pour l’ouverture du circuit.

Un panneau d'interprétation sur lequel il est inscrit : Suivez le sentier de la forêt aménagée.

Dans ce secteur, on illustre les bonnes pratiques en termes d’agriculture et de développement durable par l'entremise de panneaux d'interprétation.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Les corridors paysagers, c’est notre force. On va essayer de les maintenir, poursuit-il.

La Ville de Dolbeau-Mistassini a coupé des arbres matures situés sur des terres qui lui appartiennent. Cette pratique est courante et permet d’éviter que des troncs tombent et compromettent la sécurité des citoyens.

Cette façon de faire permet aussi à la forêt de se régénérer.

Des branches et des résidus de bois sur la piste cyclable.

Des arbres ont été abattus près de la Véloroute des Bleuets.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

La Municipalité promet de nettoyer le secteur avant l'ouverture de la Véloroute le 15 mai.

La Ville ne peut dire si elle reboisera l'endroit. La situation est en cours d’analyse puisque des terrains municipaux pourraient être vendus pour favoriser l’agrandissement du parc industriel. Si le projet va de l’avant, l’administration municipale s'engage à relocaliser la piste cyclable à ses frais.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Saguenay–Lac-St-Jean

Développement durable