•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison des icebergs s’annonce excellente à Terre-Neuve

Un iceberg à quatre pointes dans la mer près de White Bay, avec de l'eau turquoise qui l'encercle.

Un iceberg d'une grande beauté photographié près de White Bay, sur la côte nord-ouest de l'île de Terre-Neuve

Photo : Todd Howse

Radio-Canada

L'observation des icebergs est l'une des activités préférées des Terre-Neuviens et des touristes à Terre-Neuve-et-Labrador lors de l'arrivée du printemps. Cette année, ils sont bien servis.

D’après le site Iceberg Finder, on a repéré ces derniers jours 124 icebergs près des côtes de la province. Et certains d’entre eux sont très impressionnants, rapporte Andrew McCarthy, qui organise des tours d’observation des majestueux mastodontes.

On ne peut pas dire qu’on va à la chasse aux icebergs. Il y en a tellement qu’on peut en voir, où que se porte le regard. C’est irréel! Nous étions à Bay de Verde dimanche et un de nos guides a compté 18 icebergs monstrueux à l’horizon. 

Un iceberg gigantesque près de l;a côte de Cape Bonavista, à Terre-Neuve.

Une photo aérienne d'un iceberg près de Cape Bonavista, prise le 6 mai 2019.

Photo : Andrew Taylor

D’après Andrew McCarthy, les icebergs sont mentionnés le plus souvent lorsqu’on demande aux touristes ce qui les attire à Terre-Neuve-et-Labrador.

Mon père disait : "N’importe qui peut être guide touristique lorsqu’il fait beau à Terre-Neuve". Lorsque les [icebergs] apparaissent, c’est facile. Les touristes accourent pour les photographier!

Andrew McCarthy, guide touristique

Ils arrivent rapidement

À Twillingate, sur la côte nord de l’île de Terre-Neuve, les icebergs se rapprochent de la côte de jour en jour, selon Cecil Stockley, qui exploite l'agence Iceberg Man Tours.

Je dirais qu’ils ont commencé à arriver il y a environ deux semaines. C’était très tranquille jusque-là. Des amis pêcheurs me disaient en voir en mer, mais tout à coup, ils sont arrivés près de nos côtes. 

Un iceberg avec une forme conique photographié près de Pike's Arm.

Un iceberg photographié près de Pike's Arm, non loin de Twillingate.

Photo : Walter Gill

Les gens de Twillingate, un haut lieu d’observation des icebergs, ont la chance d’en voir souvent sans avoir à se déplacer.

Est-ce qu’il y en aura suffisamment pour faire de 2019 une année record? Je fais ce métier depuis 35 ans et j’ai compris que [pour connaître une bonne année] il faut que l’arrivée des touristes coïncide avec l’arrivée des icebergs, avance M. Stockley.

Comme la haute saison de l’observation des icebergs n’est pas encore atteinte, il espère que les mastodontes continueront d’arriver et qu’ils prendront leur temps avant de dériver vers d’autres eaux.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Tourisme