•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’usine de ferrochrome s’installera à Sault-Sainte-Marie

Un travailleur surveille l’écoulement de fer en fusion.

Noront Resources a décidé de construire son usine de ferrochrome à Sault-Sainte-Marie.

Photo : Reuters / Jianan Yu

Radio-Canada

Sault-Sainte-Marie accueillera la fonderie de ferrochrome de la minière Noront Resources, a annoncé la Société de développement économique de la Municipalité. L'usine traitera les minerais des gisements de ferrochrome du Cercle de feu.

Le président et directeur général de Noront, Alan Coutts, explique que l’emplacement et l’environnement de Sault-Sainte-Marie sont favorables à l’installation d’une usine de production de ferrochrome.

Nous prévoyons que le processus de demande de permis environnementaux sera long et exhaustif, a-t-il déclaré. Cela nous permettra de nous engager pleinement auprès des citoyens de Sault-Sainte-Marie et des autres intervenants, tels que les groupes environnementaux et les Premières Nations.

Cette décision prouve ce que nous savions déjà : Sault-Sainte-Marie est un endroit idéal pour faire des affaires.

Christian Provenzano, maire de Sault-Sainte-Marie
Un homme en veston.

Le maire de Sault-Sainte-Marie, Christian Provenzano, s’est réjoui de l’annonce.

Photo : Twitter/@MayorProvenzano

Notre gouvernement a promis d'ouvrir le Nord de l'Ontario aux affaires et à l'emploi, a déclaré Doug Ford, dans un communiqué de presse. Cette usine de transformation appellera la création de centaines d'emplois directs et indirects. C'est une excellente nouvelle pour tous les travailleurs qualifiés des secteurs des ressources et manufacturier de la région.

On estime à un milliard de dollars l’impact économique de l’usine.

Une fois ouverte, l’usine devrait employer entre 300 et 500 personnes directement, et plus de 1000 indirectement par l’intermédiaire de fournisseurs et d’autres entreprises, indique la Société de développement économique de Sault-Sainte-Marie.

Selon la proposition de la Municipalité, la fonderie s'installera sur les terrains de l'aciérie Algoma.

Pour sa part, la Ville de Timmins avait proposé d’accueillir la minière dans les anciennes installations du site métallurgique Kidd Creek.

Le maire de Timmins s’est dit déçu d’apprendre la nouvelle, mais demeure quand même optimiste.

Ce n’est pas fini jusqu’à ce que ça soit fini.

George Pirie, maire de Timmins
George Pirie et Christy Marinig

George Pirie et Christy Marinig, directrice générale de la Société de développement économique de Timmins, ont participé à la suite de l’annonce.

Photo : Ville de Timmins

Nous savons qu’il faudra attendre un certain nombre d’années avant qu’une installation soit construite et nous pensons que nous aurons le temps d’influencer cette décision, a-t-il déclaré.

M. Pirie mise sur la possibilité que le projet ne soit pas mené à terme par Noront.

Nous ne pensons pas que Noront sera l’entreprise qui construira l’installation. Ils n’ont pas les coffres assez bien garnis.

En juillet dernier, la minière avait éliminé les candidatures des villes du Grand Sudbury et de Thunder Bay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Industrie minière