•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étienne Lavoie aurait fait trois victimes de plus

Étienne Lavoie fait face à plusieurs chefs d'accusation, notamment de proxénétisme et de trafic de drogue. On le voit ici sur une photo tirée de son profil Facebook, où il s'entraîne.
Étienne Lavoie fait face à plusieurs chefs d'accusation, notamment de proxénétisme et trafic de drogue. Photo: Facebook/Étienne Lavoie
Radio-Canada

Étienne Lavoie aurait fait trois nouvelles victimes. Au total, 13 nouveaux chefs d'accusation ont été déposés contre le psychologue mardi matin au palais de justice de Sherbrooke.

Outre des accusations d'agression sexuelle et d'agression sexuelle armée, l'homme est accusé de trafic de drogue, d'avoir payé pour obtenir des services sexuels, de proxénétisme et d'avoir tenté de convaincre une de ses présumées victimes de retirer sa plainte.

Le suspect de 47 ans fait donc face à un total de 27 chefs d'accusation et aurait agressé sexuellement 6 femmes.

Les faits reprochés se seraient déroulés au cours de la dernière année.

C'est à l'été 2018 qu'Étienne Lavoie et sa première victime se seraient connus. Ils auraient commencé à consommer du crack ensemble. Après avoir dépensé environ 15 000 $ en deux mois dans l'achat de stupéfiants, à court d'argent, le suspect aurait fait pression pour que la présumée victime se prostitue.

La deuxième victime aurait été forcée à avoir une relation sexuelle après qu'elle eut fait une fellation. Elle aurait consenti à la fellation, mais n'aurait jamais accepté que la relation aille plus loin.

Quant à la troisième victime, elle aurait été attachée sans son consentement lors d'une relation sexuelle qui se serait déroulée dans le bureau de consultation d'Étienne Lavoie.

Étienne Lavoie est incarcéré depuis le dépôt des premières accusations.

L'enquête préliminaire d'Étienne Lavoie aura lieu le 4 juin prochain.

Estrie

Crime sexuel