•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La voiture électrique peut-elle conquérir la Côte-Nord?

Une voiture électrique en train d'être rechargée.

Selon l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), la Côte-Nord ne comptait que 186 véhicules électriques en date du 31 décembre 2018.

Photo : Radio-Canada

Djavan Habel-Thurton

Même si elle produit une grande partie de l'électricité du Québec, la Côte-Nord compte encore très peu de véhicules alimentés par ce type d'énergie. La nouvelle subvention pour l'achat de ce type de voiture encouragera-t-elle plus de Nord-Côtiers à « rouler électrique »?

La subvention allant jusqu’à 5000 dollars du gouvernement fédéral pour l'achat d'un véhicule électrique neuf est entrée en vigueur la semaine dernière.

Une annonce qui aura un impact sur les ventes de ce type véhicules sur la Côte-Nord, selon David Manningham, le directeur régional de l'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ).

Cette subvention s'ajoute à celle du gouvernement du Québec qui peut atteindre 8000 dollars.

Seul l'achat de véhicules de moins de 45 000 dollars peut donner accès à cette nouvelle mesure fiscale. Déjà des compagnies automobiles se sont ajustées en abaissant le prix de leur modèle pour qu'il soit admissible à la subvention.

David Manningham estime qu'avec cette nouvelle subvention et le déploiement de nouvelles bornes de recharge un peu partout le long du littoral nord-côtier, le temps est bien choisi pour passer au moteur 100 % électrique.

Il accueille également bien l’entrée en vigueur de la mesure, car depuis son annonce, M. Manninghan explique que beaucoup d’acheteurs potentiels ont retardé leur achat pour s’assurer d’en bénéficier.

On a vu depuis que ça a été annoncé, le 5000 dollars qui allait arriver, les ventes de véhicules électriques ont complètement gelé. Les gens attendaient le 5000 dollars pour en acheter, observe-t-il.

La Côte-Nord demeure l’une des régions québécoises avec la plus faible proportion de véhicules électriques ou hybrides parmi son parc automobile.

Selon l’AVEQ, la Côte-Nord ne comptait que 186 véhicules électriques en date du 31 décembre 2018. Avec un ratio de 20,26 véhicules électriques par 10 000 habitants, elle se classe au 15e rang des 17 régions du Québec. Seules les régions de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et du Nord-du-Québec ont moins de véhicules électriques par habitant.

Un marché à conquérir

À titre comparatif, la région de Lanaudière, où les véhicules électriques ont la plus grande part de marché, on compte plus de 82 véhicules de ce type par 10 000 habitants.

Pour David Manningham, les grandes distances que les nord-côtiers doivent souvent parcourir peuvent expliquer l’engouement limité pour l’instant. Il s’agit cependant d’un problème qui se posera de moins en moins à mesure que s’améliore la performance des batteries de véhicules électriques.

Les nouveaux modèles sortent avec beaucoup d’autonomie. Je pense que c’est ça la barrière qui empêchait les gens d’en acheter, explique-t-il.

Un bon réseau de borne de rechargement est également primordial à une utilisation plus généralisée de la voiture électrique, et le réseau actuel est insuffisant, affirme catégoriquement le chroniqueur automobile Daniel Breton, en entrevue à l’émission Bonjour la Côte. Bien que la vaste majorité des recharges sont faites au domicile des propriétaires de véhicules électriques, un réseau de borne permet d'utiliser ces véhicules pour couvrir de plus longue distance, par exemple pour voyager.

Quand on passe au 100 % électrique, ça demande un meilleur soutien pour avoir des infrastructures de bornes de recharge rapide.

Daniel Breton, chroniqueur automobile
Un pistolet de recharge pour véhicules électriques

La première borne de recharge rapide pour les véhicules électriques de la Côte-Nord a été installée en octobre 2017 à Raguenau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

M. Breton se montre toutefois optimiste. Hydro-Québec a présenté un plan, et veut installer d’ici 2027, 1600 bornes de recharge rapide à la grandeur du territoire québécois, pour faire en sorte qu’on ait une colonne vertébrale d’électrification des transports dans toutes les régions du Québec […], dont la Côte-Nord et dont l’Abitibi.

Un engouement sur le terrain

Rémy Fortin, directeur des ventes, Sept-Îles Toyota, remarque aussi que de grandes organisations commencent aussi à prendre la voie des véhicules verts. C’est notamment le cas de la Municipalité de Sept-Îles, mais aussi de certaines entreprises qui troquent leurs camions de type pick-up pour des véhicules hybrides plus petits.

Je pense que l’avenir s’en va là-dessus.

Rémy Fortin, directeur des ventes de Sept-Îles Toyota

La popularité RAV4 hybride 2019 chez les particuliers impressionne particulièrement le directeur des ventes. On a quasiment juste vendu ça. Le RAV4 au gaz fait beaucoup moins fureur que le RAV4 hybride, explique M. Fortin.

Côte-Nord

Transports