•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Report de la demande d'injonction sur le flux du pétrole albertain vers la C.-B.

Un collage photo. À gauche un homme aux cheveux blancs. À droite un homme brun qui pointe son doit devant lui.
John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique (à gauche), et Jason Kenney, son homologue albertain (à droite). Photo: CBC/Reuters
Radio-Canada

La demande d'injonction de la Colombie-Britannique contre l'Alberta ne sera pas entendue avant le 6 juin par la cour qui devra juger si la province dirigée par Jason Kenney peut priver les Britanno-Colombiens d'approvisionnement en pétrole.

Le procureur général de la Colombie-Britannique, David Eby, a confirmé que l’audience prévue mardi dans un tribunal de Calgary a été provisoirement reportée au 6 juin.

Victoria tente de faire invalider la loi promulguée la semaine dernière par le gouvernement albertain. Elle accuse sa province voisine d’outrepasser ses droits constitutionnels en se donnant la possibilité de limiter ses expéditions de pétrole vers la Colombie-Britannique.

Jason Kenney, le premier ministre de l’Alberta, a indiqué qu’il ne se prévaudrait de cette loi qu’en ultime recours, soit si la Colombie-Britannique continuait d’entraver la construction du pipeline Trans Mountain.

Dans une cause distincte, la Colombie-Britannique cherche le droit de réglementer, sur des bases environnementales, la quantité de bitume dilué albertain qui transite sur son territoire vers les marchés d'exportation.

Politique provinciale

Politique