•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d'Or enregistre un excédent de plus de 700 000 $ en 2018

Les élus de Val-d'Ors délibèrent.

Une séance du conseil municipal de Val-d'Or.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Thomas Deshaies

La Ville de Val-d'Or a enregistré un excédent financier de 724 592 $ en 2018. C'est ce que démontrent les états financiers 2018 qui ont été déposés lundi soir au conseil municipal.

Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, affirme que l'excédent s'explique en raison du contexte économique favorable. On dégage un léger surplus d'à peu près trois quarts de million qui provient essentiellement de l'activité économique qui est assez importante, souligne-t-il. Ce sont des constructions neuves, des rénovations, des droits de mutation qui sont plus importants que ce qu'on avait prévu.

Les dépenses ont toutefois été plus élevées qu'anticipées, soit de 728 557 $, ce qui correspond cependant à une variation de 1,63 % par rapport aux estimations. Les dépenses 2018 se chiffrent à 45 396 347 $ et les revenus à 54 939 097 $.

Le conseil municipal n'a pas encore déterminé où sera investi le surplus financier 2018, selon M. Corbeil. Ce sera disponible pour balancer le budget l'année prochaine s'il y a lieu, ou faire des projets, réaliser des travaux, explique-t-il.

L'année financière 2017 s'était aussi conclue avec un excédent financier semblable, soit de 776 762 $.

Des dépenses plus importantes pour le déneigement

Pierre Corbeil a fait le point sur les dépenses reliées au déneigement pour l'hiver 2018-2019 qui ont été plus importantes que prévu. Au moment où l'on se parle, au niveau de la location d'équipement, on a excédé nos prévisions budgétaires d'environ 275 00 $, souligne-t-il.

Il faut remonter à 2002 pour avoir une année où il y a eu des dépassements de coûts au niveau de la neige.

Pierre Corbeil

Le maire estime cependant que les dépenses reliées aux travaux publics pourraient être moins importantes cet été et contribuer à la réduction du déficit anticipé pour cette catégorie de dépenses.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale