•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les finances de Port-Cartier sur la corde raide

Le blason de la ville de Port-Cartier

Le blason de la ville de Port-Cartier

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Jean-Louis Bordeleau

La Ville de Port-Cartier termine son année financière 2018 avec un léger surplus de 157 107 $. Or, les prochaines années s'annoncent plus difficiles.

Le conflit entre la Ville et la minière ArcelorMittal plombe l'avenir des finances de la Ville, pour l'instant plutôt stables.

La minière, qui fournit 46 % des revenus de taxes de Port-Cartier, conteste le montant des taxes municipales à payer. Ce conflit pourrait priver Port-Cartier de 1,4 million de dollars par année jusqu'en 2022.

La Ville anticipe donc une baisse des services aux citoyens.

On a une analyse à faire de fond en comble de nos dépenses et de nos budgets, se résigne la maire Alain Thibault lors de la présentation des états financiers lundi soir.

Il va falloir tout regarder ça puis revisiter ça à la baisse dans le but d'arriver et de venir pallier le manque de revenus que ça va nous occasionner.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault

Photo : Radio-Canada

Tout va être analysé. Tout va être revu à la baisse. Il faut aller chercher des sous. Il faut économiser.

Alain Thibault, maire de Port-Cartier

Pour économiser sur le déneigement, le maire suggère de souffler la neige sur les terrains plutôt que de la ramasser l'hiver prochain. La construction de l'usine de traitement d'eau potable dans le secteur Pentecôte pourrait aussi être reportée de quelques années. Déjà, la Ville a annulé la Féria dans le but de faire des économies.

Le maire se fait toutefois rassurant pour l'avenir des comptes de taxes des Port-Cartois. Il faut revoir toutes nos dépenses et tout ça, couper là-dedans avant d'arriver et de repousser la facture aux citoyens, dit il [...] C'est la dernière option.

La situation financière de la Ville est quand même en santé, ajoute la trésorière Claudia Dupuis. Mais, il y a un bon contrôle des coûts qui est effectué depuis plusieurs années.

Augmentation de la dette

La dette de Port-Cartier augmente un peu pour atteindre 32,6 millions de dollars.

On est venu chercher de la nouvelle dette parce qu'on a des projets qui se sont terminés, alors on était obligé d'aller en financement pour ces projets-là, explique la trésorière.

La rénovation du Centre Cartier, l'achat d'un équipement de travaux publics, de même que l'augmentation de la réserve foncière ont contribué à l'augmentation de cette dette.

Le budget 2018 de Port-Cartier se chiffre à près de 22,3 millions dollars.

Côte-Nord

Politique municipale