•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondés et sans accès au cellulaire et à Internet : « inacceptable », affirment des maires du Pontiac

La municipalité de Pontiac, dans l'Outaouais, pendant les inondations de 2017.
La municipalité de Pontiac, dans l'Outaouais, lors des inondations printanières de 2017 Photo: Radio-Canada
Angie Bonenfant

L'absence de couverture cellulaire dans certaines municipalités de la MRC de Pontiac qui ont durement été touchées par les inondations aurait, selon les maires, compromis la sécurité des résidents et, potentiellement, mis leur vie en danger.

David Rochon, le maire de Whaltam, une petite municipalité de 386 âmes située en Outaouais, ne dérougit pas de colère. Lors des inondations, dit-il, ses citoyens ont été coupés du reste du monde et pris en otage, parce qu'il n'existe pas de réseau cellulaire à Whaltam.

Le maire, qui coordonnait de nombreux sauvetages et plusieurs évacuations sur le terrain, n'a pas été en mesure de joindre rapidement ses résidents. Il n'a pas, non plus, été capable de solliciter l'aide des municipalités voisines.

David Rochon soutient qu'il a vécu une situation similaire en 2017.

Chaque fois qu'il y a une crise comme celle-là, nous avons besoin d'un service cellulaire. Sinon, il nous est impossible de communiquer avec nos voisins, lance M. Rochon.

Ça peut être une question de vie ou de mort.

David Rochon, maire de Whaltam

Le maire ne comprend pas pourquoi, en 2019, il n'y a toujours pas de connectivité cellulaire dans sa municipalité, alors que Whaltam est située à une heure et demie de route d'Ottawa!

Cette situation est exaspérante, dénonce-t-il. La vie et la sécurité de nos citoyens, ça n'a pas de prix.

Une antenne de téléphonie cellulaire L'absence de couverture cellulaire dans certaines municipalités de la MRC de Pontiac aurait potentiellement compromis la sécurité publique, dénoncent certains maires. Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Quelque 50 kilomètres plus à l'est, dans la municipalité de Thorne, la mairesse Karen Kelly fait le même constat.

Sa municipalité a durement été touchée par les inondations. Des routes entières ont été balayées par l'eau. Des résidents ont été coincés chez eux pendant deux jours. Il a fallu une éternité pour les secourir.

À Thorne, il n'y a pas de réseau cellulaire, décrit-elle. Cela a rendu les choses extrêmement difficiles. Les gens ne savaient pas où se trouvaient les chemins de terre. Ils n'étaient pas en mesure d'obtenir les informations. C'était effrayant pour eux. Ils ne savaient pas quel lieu était sécuritaire ou pas.

Nous sommes une petite municipalité et clairement pas la priorité des compagnies de télécommunications.

Karen Kelly, mairesse de Thorne

Mme Kelly remercie le ciel qu'il n'y ait pas eu d'incident grave. « Nous avons été extrêmement chanceux », déclare-t-elle. « La sécurité et la vie de nos résidents auraient pu être mises en danger. »

Une question de sécurité publique

La préfète de la MRC de Pontiac, Jane Toller, comprend la frustration de ses échevins et l'une de ses priorités, depuis le début de son mandat, est d'étendre la couverture cellulaire dans la MRC.

« Je suis de nature réaliste et je ne suis pas du genre sensationnaliste, mais lorsqu'il y a des urgences comme les dernières inondations et qu'il n'y a pas de service cellulaire, je reconnais que cela peut créer des problèmes », indique-t-elle.

Certains sinistrés ont beau avoir une ligne dure, remarque-t-elle, mais en temps de crise les maires et leur personnel sont sur le terrain à prêter main-forte et ils sont difficiles à joindre.

Le service cellulaire est un besoin de base qui est essentiel à tous les résidents du Pontiac.

Jane Toller, préfète de la MRC de Pontiac

La préfète fonde beaucoup d'espoir dans la motion 208 du député fédéral de Pontiac, Will Amos, qui vise à étendre la couverture des infrastructures numériques en région.

Le député a d’ailleurs fait remarquer en chambre, vendredi dernier, que l’usage du téléphone cellulaire et des médias sociaux jouent un rôle essentiel en situation d'urgence pour transmettre aux citoyens l'information destinée à les aider.

Les inondations des dernières semaines nous démontrent qu’[…] avoir accès à une bonne couverture cellulaire et un accès fiable à Internet est essentiel afin d’assurer la sécurité du public, a-t-il déclaré.

Certains de nos concitoyens dans les municipalités de Pontiac, de Waltham, de Bristol et de Thorne, pour n’en nommer que quelques-unes, n’ont cependant pas pu bénéficier de cet accès à l’information en temps réel et à cette connectivité avec leurs proches puisque l’infrastructure numérique dans leur communauté est toujours insuffisante ou pire, inexistante.

La motion du député Amos sera soumise à un vote mercredi prochain.

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles