•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-François Aubin tire un trait sur la politique municipale

Jean-François Aubin donnait son discours dimanche

Jean-François Aubin a livré un discours dimanche soir devant ses militants. Il ne compte pas se représenter dans une course à la mairie de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le candidat défait à la mairie de Trois-Rivières Jean-François Aubin ne compte pas se présenter aux prochaines élections municipales. Il a obtenu 33,5 % des voix dimanche, derrière le candidat victorieux Jean Lamarche (56 %). C'était la deuxième fois qu'il tentait de se faire élire comme maire.

Pour moi, l’aventure de la mairie, ça se termine ce soir. Je l’avais déjà un peu annoncé et je ne reviens pas là-dessus, a-t-il déclaré. Il faut savoir tourner la page à un moment donné. 

M. Aubin a félicité Jean Lamarche et l’invite à piger dans son programme.

Je suis un peu déçu, pas qu’il ait été élu, mais qu’il ait dans son programme très peu de choses sur l’environnement, pour moi, ça me tenait à coeur, j’espère qu’il va renforcer ce côté-là.

Jean-François Aubin, candidat défait à la mairie de Trois-Rivières
Photo officielle de Luc Tremblay, son visage

Le conseiller municipal du district de Châteaudun, Luc Tremblay

Photo : Luc Tremblay

Le mea culpa d'un conseiller municipal

Le conseiller municipal du district Châteaudun, Luc Tremblay, a présenté ses excuses à Jean-François Aubin dimanche.

Je me suis excusé personnellement auprès de Jean-François, je lui ai dit d’emblée que je prenais une partie du blâme [pour sa défaite], a-t-il déclaré en entrevue à l'émission Facteur matinal.

Luc Tremblay a été vu installant des pancartes électorales de Jean-François Aubin, ce qui l'a amené à se positionner publiquement en faveur de ce candidat.

Il croit que ses interventions sur les réseaux sociaux ont peut-être nui à Jean-François Aubin. Ses commentaires ont suscité des critiques, notamment sur la page Facebook des Trifluviens contre Vision zéro.

Les positions qu’on a pris [certains conseillers municipaux] de défendre Jean-François Aubin sur certains sites Facebook, je pense que ça lui a nui un petit peu, a-t-il affirmé.

Éric Lord devant sa pancarte avec des ballons

Le candidat défait à la mairie de Trois-Rivières Éric Lord, lors de la soirée électorale dimanche.

Photo : Radio-Canada

Éric Lord termine troisième

Le candidat défait à la mairie de Trois-Rivières Éric Lord a perdu son pari de vouloir représenter une option différente que la lignée Yves Lévesque et Jean-François Aubin. Il a récolté 10,7 % des voix.

J’ai voulu proposer une alternative à cette dynamique-là et à l’évidence, la population n’a pas adhéré à cette alternative-là.

Je pense qu’on est encore dans l’esprit et la dynamique de l’ère "après-Yves-Lévesque" et je pense que le vote témoigne de cette dynamique-là.

Éric Lord, candidat défant à la mairie de Trois-Rivières

Éric Lord s'est dit satisfait de la campagne qu'il a menée, la qualifiant d'expérience humaine incroyable.

Il indique vouloir réfléchir à son avenir.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale