•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des commerces sherbrookois s'adaptent au manque de main-d'oeuvre

La porte du restaurant Auguste.

Le restaurant Auguste, au centre-ville de Sherbrooke, sera désormais fermé les dimanches soir et les lundis.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La pénurie de main-d'oeuvre touche beaucoup de domaines et pousse certains entrepreneurs à prendre des décisions difficiles, dont celle de réduire les heures d'ouverture de leur commerce.

C'est le cas du restaurant Auguste, situé rue Wellington Nord, à Sherbrooke, qui est dorénavant fermé les dimanches soir et les lundis.

L’expertise en cuisine n’est pas simple à trouver, selon la propriétaire de l’endroit, Annick Beaudoin.

Ce n’est pas le manque d’affluence, c’est vraiment le manque de main-d’œuvre. On est dans une période à Sherbrooke où il y a beaucoup de restaurants, beaucoup de commerces. La relève est peut-être un peu plus au ralenti, on a à vivre avec ça, il faut s’ajuster, dit-elle.

Mme Beaudoin, qui a ouvert les portes de son restaurant il y a 11 ans, compte sur la fidélité de sa clientèle pour limiter les pertes.

On a un capital de sympathie. C’est une gestion saine aussi. C’est une décision qui a fait passer l’humain avant l’argent. Nos clients sont fidèles, je crois qu’ils vont comprendre et ils vont venir sur d’autres plages horaires. On se croise les doigts, ajoute la femme d’affaires.

S’adapter aux jeunes

La chaîne d'épicerie IGA tenait en fin de semaine une série de portes ouvertes au Québec dans l'espoir de pourvoir à des dizaines de postes.

Le recrutement de main-d’œuvre étudiante représente un défi particulièrement important.

La directrice adjointe au IGA Extra Couture de Sherbrooke, Karine Bernier, explique que la clé est de s’adapter à la réalité des jeunes de 20 ans et moins.

On a créé une page Facebook pour faciliter les changements de quarts de travail entre eux. On leur met l’horaire deux semaines à l’avance. Ils ont le temps de planifier leurs travaux d’équipe ou leurs sorties avec leurs amis.

Les 20 ans et moins représentent le tiers des employés de la chaîne d’épicerie.

Estrie

Emploi