•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Radio-Canada récompensée lors du Gala des Grands Prix du journalisme de la FPJQ

Jean-René Dufort parle derrière un lutrin.

Jean-René Dufort animait le gala dimanche soir.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs journalistes et animateurs de Radio-Canada ont remporté différents prix lors du Gala des Grands Prix du journalisme organisé par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), qui avait lieu dimanche soir, au Gesù, à Montréal.

D'abord, le Grand Prix Judith-Jasmin a été remis à Anne Panasuk et à Cédric Chabuel pour leur série balado Histoires d’enquête : chemin de croix, qui tente de faire la lumière sur la disparition de neuf enfants dans la communauté de Pakuashipi, en Basse-Côte-Nord. Mme Panasuk a aussi été primé, cette fois avec la réalisatrice Sonia Desmarais, pour son reportage télé Les Oblats : régner sur les âmes et les corps, au sujet de missionnaires qui ont agressé sexuellement des Autochtones.

« [Elles] ont contribué, de façon déterminante, au réveil de la population du Québec, jusqu’à nos jours ignorante et passive, au sujet des Premières Nations de la province, particulièrement celles du Nord », a indiqué la présidente du jury, Gisèle Gallichan.

Anne Panasuk et Sonia Desmarais posent lors du gala.

Anne Panasuk et Sonia Desmarais ont remporté le Grand Prix Judith-Jasmin dimanche soir.

Photo : Radio-Canada

De leur côté, la journaliste Marie-France Bélanger et le réalisateur Yanic Lapointe sont repartis avec le prix Judith-Jasmin dans la catégorie reportage politique pour leur segment à l’émission Enquête, Les dessous de la ville du bonheur, sur la ville de Chambly.

Le journaliste Janic Tremblay a aussi mis la main sur le prix de journalisme en loisir dans la catégorie reportage audio-radio pour son reportage à Désautels le dimanche, Commotions : le football relève la tête.

L’animateur de l’émission d’ICI Première Aujourd’hui l’histoire, Jacques Beauchamp, a pour sa part reçu le prix Raymond-Charette remis par le Conseil supérieur de la langue française « pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité ».

La journaliste sportive Diane Sauvé a quant à elle mis la main sur le premier prix de journalisme en loisir pour un reportage de portée provinciale ou nationale avec son épisode de Podium intitulé Roller Derby : défaire les mythes.

Dans la même catégorie, le coup de cœur du jury est allé à la journaliste Marie Malchelosse pour son épisode de Podium, Culturisme : au-delà des muscles (Nouvelle fenêtre).

En régions, en Abitibi-Témiscamingue, pour son reportage écrit court, Des soirées pour apprendre les bases du dépiautage, Lise Millette, journaliste à Rouyn-Noranda, a reçu le premier prix. Également, Isabelle Larose de Radio-Canada Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a aussi remporté un prix de journalisme en loisir pour son reportage Surfer à l'année aux Îles-de-la-Madeleine.

Quant au prix Judith-Jasmin dans la catégorie journalisme régional, ce sont les journalistes de Radio-Canada Estrie Geneviève Proulx et Marie-Ève Lacas qui ont gagné un prix pour la bande dessinée Raif Badawi : rêver de liberté, ex-aequo avec la journaliste de Radio-Canada Mauricie-Centre-du-Québec Élyse Allard pour la série À bas les tabous.

La FPJQ avait par ailleurs réservé une surprise en invitant le lanceur d'alerte Louis Robert pour remettre un prix. L'agronome a été accueilli par une ovation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Médias

Société