•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avion prend feu à Moscou : plus de la moitié des occupants sont morts

Un avion en flammes sur une piste d'un aéroport
Un violent incendie a éclaté à bord de l'appareil au moment du décollage Photo: Associated Press / Riccardo Dalla Francesca
Radio-Canada

Un avion de ligne qui venait de décoller de l'aéroport moscovite de Cheremetievo a pris feu, dimanche après-midi, après un atterrissage d'urgence. Les enquêteurs russes affirment que 41 des 78 personnes à bord sont mortes dans l'accident.

« Selon les données rectifiées dont disposent les enquêteurs à l'heure actuelle, 37 personnes ont survécu », a indiqué le Comité d'enquête dans un communiqué.

Une porte-parole du Comité d'enquête, Elena Markovskaïa, a ensuite confirmé explicitement aux journalistes que le bilan était porté à 41 morts.

Le précédent bilan faisait état de 13 morts, alors que les images impressionnantes du Soukhoï Superjet-100 en flammes laissaient craindre un bilan bien plus lourd.

« L'avion a émis un signal de détresse après le décollage. Il a tenté un atterrissage d'urgence, n'a pas réussi la première fois et, à la deuxième tentative, le train d'atterrissage a frappé [le sol], puis le nez, et il s'est enflammé », a déclaré une source à l'agence de presse Interfax.

Des ambulances ont été envoyées sur le lieu de l'accident et les passagers de l'appareil ont été évacués.

Les images des télévisions russes montrent une impressionnante colonne de fumée s'élevant de l'appareil. D'autres images montrent l'avion en feu alors qu'il tente d'atterrir, puis des passagers l'évacuant par l'avant.

L'appareil russe, un Superjet-100, devait s'envoler vers Mourmansk (nord), d'après l'agence Ria Novosti. Selon elle, un dysfonctionnement électrique pourrait être la cause de l'incendie, qui se serait déclaré en vol.

Le site Flightradar24 montre que l'avion a effectué des cercles au-dessus de la capitale avant d'atterrir au bout de 45 minutes environ.

Un accident provoqué par la foudre?

Le tabloïd Komsomolskaïa Pravda a publié le témoignage d'un passager de l'avion, Petr Egorov : « On venait de décoller et l'appareil a été touché par la foudre [...] L'atterrissage a été dur, on a presque perdu connaissance de peur. L'avion a rebondi sur le tarmac comme une sauterelle et a pris feu au sol. »

L'agence Interfax, citant une source anonyme, a indiqué que l'appareil avait atterri avec ses réservoirs remplis de carburants car, le contact radio avec les contrôleurs aériens ayant été perdu, « il était dangereux d'effectuer une manoeuvre pour vider les réservoirs au-dessus de Moscou ».

« Une enquête criminelle pour violation des règles de sécurité » a été ouverte, a indiqué dans un communiqué le Comité d'enquête, chargé des grandes investigations en Russie.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué que Vladimir Poutine avait présenté ses condoléances aux proches des victimes.

Plusieurs vols ont été détournés vers d'autres aéroports de Moscou ou celui de Nijni Novgorod, environ 500 kilomètres à l'est de la capitale russe.

Le Soukhoï Superjet-100, le premier avion civil conçu par la Russie post-soviétique, et destiné à faire concurrence au brésilien Embraer et au canadien Bombardier sur le marché des avions régionaux, était une source de fierté pour le pays à l'époque de son lancement en 2011. Il est pourtant très décrié et peine à convaincre en dehors du marché russe.

Plusieurs compagnies étrangères qui l'exploitaient ont préféré réduire ou arrêter son utilisation, évoquant des problèmes de fiabilité.

Accidents d’avion survenus en Russie depuis 10 ans :

  • 11 février 2019 : L’écrasement d’un bimoteur An-148 de la compagnie Saratov Airlines près de Moscou a fait 71 morts.
  • 25 décembre 2016 : 92 personnes sont mortes lors de l’écrasement d’un avion militaire dans la mer Noire. Parmi les victimes, plus de 60 membres des chœurs de l’Armée rouge.
  • 19 mars 2016 : Un Boeing 737 s’est écrasé à l’aéroport de Rostov-sur-le-Don après une première tentative d’atterrissage, faisant 62 morts.
  • 17 novembre 2013 : Un Boeing 737-500 de la compagnie Tatarstan s'écrase en tentant d'atterrir à l'aéroport de Kazan. L’accident fait 50 morts.
  • 2 avril 2012 : Un ATR72 de la compagnie Utair s'écrase en Sibérie quelque temps après son décollage. Le bilan grimpe à 33 morts et une dizaine de blessés graves.
  • 7 septembre 2011 : Un triréacteur Yak-42 s'écrase au décollage à Iaroslavl, tuant 44 des 45 personnes à bord, dont les membres de l'équipe de hockey sur glace du Locomotiv, trois fois championne de Russie et comptant plusieurs vedettes internationales.
  • 9 août 2011 : Un avion-cargo Antonov 12 s'écrase dans l'Extrême-Orient russe. Aucun survivant dans l'appareil qui transportait 11 personnes et 16 tonnes de produits alimentaires.
  • 20 juin 2011 : 47 personnes sont tuées et cinq survivent dans l'accident d'un Tupolev 134 de la compagnie RusAir, en provenance de Moscou, qui s'écrase sur une route en tentant d'atterrir par mauvais temps et faible visibilité, à l'aéroport de Petrozavodsk. Le navigateur avait ses facultés affaiblies par l’alcool.
  • 28 décembre 2010 : Un autre avion-cargo militaire Antonov s'est écrasé cette fois dans la région de Toula où sévissait une tempête de neige, tuant ses 12 occupants, des pilotes de l'armée de l'air.
  • 2 août 2010 : L'accident d'un avion de la compagnie russe Katekavia, un Antonov-24, fait 11 morts à Igarka en Sibérie orientale.
  • 10 avril 2010 : Un Tupolev 154 transportant 96 personnes dont le président polonais Lech Kaczynski et plusieurs hauts gradés de l’armée polonaise s'écrase en tentant près de Smolensk, tuant tous ses occupants.
Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Accidents et catastrophes

International