•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dossiers de vaccination sont maintenant numériques en Nouvelle-Écosse

Gros plan sur la main d'une femme en train de préparer un vaccin.

La Nouvelle-Écosse est la huitième province canadienne à intégrer Panorama à son système de santé.

Photo : Getty Images / Johannes Eisele

Radio-Canada

Grâce à un système numérique qui permettra de compiler les informations, la Nouvelle-Écosse pourra maintenant mieux identifier les personnes vaccinées et enquêter sur les cas d'éclosion de maladies infectieuses, dont la rougeole.

Le nouveau système numérique de santé publique permettra de suivre les épidémies et les éclosions et de mieux les contrôler.

Ainsi, les Néo-Écossais auront tous des dossiers électroniques qui répertorient les vaccins reçus au cours des cinq dernières années.

Il s’agit d’un programme nommé Panorama.

L'un des avantages de Panorama en termes d'aide en cas d'éclosion est d'avoir accès à l'information en temps plus opportun.

Lori McCracken, gestionnaire de la protection de la santé pour la zone nord de la Nouvelle-Écosse

Du papier au clavier

Avant la mise en place du système électronique, les agents de santé publique notaient les cas de maladies infectieuses sur papier. Ces informations étaient, pour la plupart, compilées dans différents bureaux.

Avec Panorama, ces informations seront toutes centralisées, ce qui devrait faciliter le travail des infirmières.

On se réjouit déjà de cette future collaboration entre membres du personnel.

La numérisation de l’information aidera les infirmières de toute la province à travailler ensemble afin de contrôler la propagation d'une éclosion et à en trouver les causes.

S'il y a une éclosion, vous pouvez vérifier votre système pour voir qui sont les personnes hautement prioritaires qui n'ont pas encore reçu leur vaccin.

Lori Langley, chef des maladies infectieuses pédiatriques au IWK Health Centre et chercheur en vaccins au Centre canadien de vaccinologie de l'Université Dalhousie

Vaccination des enfants

Panorama sera également utilisé dans les cliniques de vaccination scolaire. Les infirmières de la santé publique apporteront des ordinateurs portables dans les écoles et enregistreront l'information directement dans le système.

Par exemple, s'il y a des alertes pour un ou plusieurs élèves parce qu'ils n’ont pas reçu un vaccin ou alors s'il y a des avertissements dans les dossiers de ces enfants... l'infirmière a pu voir tout cela quand elle le soigne, souligne Mme McCracken.

Assurer un suivi

Le nouveau système électronique servira également de registre d'immunisation provincial.

La mise en place d'un registre central des vaccins aidera les agents de santé publique à identifier les communautés où les taux de vaccination sont faibles et à cibler les services dans ces communautés.

Nous avons des pharmacies, des médecins de famille... nous avons des vaccins qui sont administrés dans les hôpitaux. Nous avons besoin de toute l'histoire pour qu'il existe un registre de vaccins vraiment fonctionnel , a déclaré Madame Langley.

La province se joint aux sept autres qui utilisent le système Panorama : la Colombie-Britannique, le Yukon, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario, le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Avec les informations de CBC.

Nouvelle-Écosse

Santé