•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Concert à la basilique Notre-Dame de Montréal au profit de sa grande soeur parisienne

Vue partielle de l'orgue de la Basilique Notre-Dame à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'élan de solidarité qu'a déclenché l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris dépasse les frontières de la France. Un concert d'orgue sera présenté dimanche soir à la basilique Notre-Dame de Montréal, dont l'architecture est en partie basée sur celle de la cathédrale parisienne, afin d'amasser des fonds pour la reconstruction de celle-ci.

Pierre Grandmaison est aux commandes de l'orgue de la basilique Notre-Dame depuis 45 ans. Il a été profondément attristé par l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris.

« J'ai vécu un deuil et pendant deux jours, dit-il. J'étais prostré. Je ne pouvais pas rien faire. Ça fait partie de moi, cette cathédrale-là, comprenez-vous. Quelque part, il y a une partie de moi qui s'est envolée en fumée. »

Pendant ses études en France, dans les années 1970, il a fréquenté la cathédrale presque tous les jours et il y a donné des concerts en 1978, en 1982 et en février dernier.

Il n'oubliera jamais ce qu'il a ressenti en jouant de cet orgue, qui a heureusement survécu au feu.

« On s'assoit à la console derrière les cinq claviers de Notre-Dame, on se sent à la fois puissant et à la fois petit. Puissant parce qu'on a un mastodonte devant nous, mais petit, parce qu'on a la cathédrale qui est devant nous aussi, puis on a 8000 tuyaux qui nous poussent dans le dos. »

Pour lui, il était tout naturel de donner un concert bénéfice pour la reconstruction de Notre-Dame-de Paris, promise d'ici cinq ans par le président français Emmanuel Macron.

Un geste apprécié par les Français, dont Laurent Fabius, ancien premier ministre de la France, président du Conseil constitutionnel français, de passage à Montréal.

« Ici, c'est la petite soeur ou la grande soeur – je ne sais pas comment dire – de Notre-Dame de Paris et le fait qu'il va y avoir un concert pour des fonds qui vont être ensuite envoyés pour Notre-Dame, c'est la définition de la fraternité universelle. »

Les compositeurs français seront à l'honneur lors du concert de dimanche.

Des billets sont toujours disponibles.

Avec les informations d'Olivier Bachand

Grand Montréal

Musique