•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Saint-Jacques « attrapera » une capsule de ravitaillement de SpaceX

Une trace lumineuse dans un ciel en pleine nuit : il s'agit de la fusée Rocket dans sa montée dans l'espace.

Une fusée Rocket a propulsé une capsule Dragon de l'entreprise SpaceX aux petites heures samedi matin.

Photo : Reuters / Thom Baur

Radio-Canada

Après un retard dû à des problèmes d'électricité, SpaceX a expédié samedi des tonnes de matériel vers la Station spatiale internationale. C'est le Canadien David Saint-Jacques qui interceptera lundi la cargaison à l'aide du bras robotisé Canadarm 2.

Une fusée Falcon transportant une capsule Dragon a été lancée au petit matin avec plus de 2500 kilos de produits à bord. La capsule, qui en est à sa deuxième expédition dans l’espace, doit arriver à destination lundi.

« Dragon est maintenant officiellement en route pour la station spatiale », a lancé le commentateur officiel de l’événement lors de la diffusion des images fournies par l’entreprise. « May the Fourth be with you », a-t-il ajouté en anglais, reprenant la célèbre formule de la série Star Wars, mais en remplaçant le mot « Force » par « 4 », en hommage à la date du jour.

L’expédition se fait plus tard que prévu en raison de pannes électriques ayant d’abord eu lieu à la station spatiale, et ensuite à la plateforme de lancement de SpaceX dans l’Atlantique.

La fusée Falcon, une fois séparée de la capsule, a réussi son atterrissage en douceur sur un navire quelques minutes après le décollage.

Le site d’atterrissage, situé à environ 16 km de la côte, était suffisamment proche pour permettre aux spectateurs de regarder les feux de l’engin, mais surtout d’entendre son boom supersonique.

« C’était vraiment, vraiment cool dans le ciel cette nuit », a dit Hans Koenigsmann, vice-président chez SpaceX, qui a assisté au décollage dans une salle de contrôle et à l’atterrissage depuis un point d’observation extérieur.

La fusée Falcon aurait normalement dû retourner à Cape Canaveral, mais SpaceX est encore en train de nettoyer les dégâts causés par l’accident qui a détruit une capsule Dragon vide le 20 avril dernier.

M. Koenigsman a dit cette semaine que la compagnie ne connaissait toujours pas les raisons de l’incendie de la capsule.

Un premier « attrapé cosmique » pour David Saint-Jacques

La fusée Falcon doit être réutilisée pour le prochain réapprovisionnement de la station spatiale. SpaceX effectue le ravitaillement depuis 2012. Cette expédition est sa 17e vers la station, où travaillent six astronautes, dont David Saint-Jacques.

C’est d’ailleurs l'astronaute canadien qui mettra en service le Canadarm 2 pour effectuer son tout premier « attrapé cosmique ». Il sera assisté par son collègue de la NASA, Nick Hague.

Nous sommes prêts à réaliser l'attrapé avec le Canadarm 2.

L'astronaute canadien David Saint-Jacques sur son compte Twitter

La cargaison à bord du véhicule Dragon contient notamment 1,2 million de graines de tomates, qui se dirigent vers l'espace dans le cadre du projet éducatif Tomatosphere.

L'Agence spatiale canadienne a annoncé dans un communiqué que ces graines seraient renvoyées sur Terre dans un mois. Elles seront remises à des élèves dont la mission sera de les faire pousser.

Au cours de leur expérience scientifique, ceux-ci mesureront et compareront la croissance des diverses semences.

Selon l'agence spatiale, la capsule ramènera aussi des échantillons de sang et d'air destinés à une étude canadienne portant sur les changements subis par la moelle osseuse des astronautes dans l'espace.

Avec les informations de Associated Press, et La Presse canadienne

Espace

Science