•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : la situation se stabilise en Outaouais et dans l'Est ontarien

Un quartier inondé.

Le secteur de Pointe-Gatineau a été touché par les inondations printanières.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Radio-Canada

Le niveau de la rivière des Outaouais continue de baisser, samedi après-midi, alors que la Ville de Gatineau rapporte une diminution de 5 à 14 cm en 24 heures à toutes les stations hydrométriques.

C'est à Masson-Angers que la rivière a diminué le plus, se situant à 42,42 mètres au-dessus du niveau de la mer. En contrepartie, c'est dans le secteur d'Aylmer que le niveau est le plus élevé, à 59,30 mètres.

Malgré cette baisse, la Ville dit demeurer complètement mobilisée pour pouvoir réagir à des conditions météorologiques changeantes. En date de samedi, à 16 h 30, 2016 sinistrés sont enregistrés auprès d’un centre d'aide mis en place par la Municipalité.

Un deuxième centre de don ouvre d’ailleurs ses portes, samedi, dans le secteur d'Aylmer, après l’ouverture d’un premier centre de dons aux Promenades Gatineau. On y accepte des denrées alimentaires non périssables, des produits d'hygiène personnelle et des produits nettoyants.

Nouvelle hausse dans certains secteurs?

Le Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO) souligne toutefois qu'elle s'attend à ce que les débits et les niveaux d'eau le long de la rivière des Outaouais à Mattawa augmentent à nouveau pour atteindre une autre pointe au cours de la prochaine semaine.

Les réservoirs localisés en Abitibi-Témiscamingue se remplissent rapidement en raison de la fonte des neiges et du ruissellement. Les débits sortants de ces réservoirs sont à la hausse et feront augmenter les débits et les niveaux d'eau en aval le long de la rivière des Outaouais entre autres dans les secteurs de Petawawa et du Pontiac.

Un terrain inondé.

Les inondations ont forcé des évacuations dans le secteur de Quyon, à Pontiac.

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

D’ailleurs, à Pontiac, le niveau de l'eau continue de diminuer, samedi matin, mais la Municipalité s'attend à ce qu'il reste au-dessus du seuil d'inondation majeure pour plusieurs jours. Elle maintient donc les évacuations jusqu'à nouvel ordre. Les citoyens qui ont besoin d'eau potable peuvent s'approvisionner à la Caserne de Quyon à un robinet relié aux infrastructures municipales.

Par ailleurs, la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais a annoncé la reprise des cours des écoles et des centres éducatifs pour le secteur de Pontiac, lundi matin, après plusieurs jours de fermeture.

Des centres d’aide fermés à Ottawa

De son côté, la Ville d'Ottawa a fermé deux de ses centres de soutien communautaire d'urgence. Le Centre de soutien communautaire de Cumberland et le Centre de soutien communautaire Bay, situé au Complexe récréatif Pinecrest, ont fermé leurs portes vendredi soir.

Une maison complètement inondée

L'eau de la rivière est extrêmement haute à Constance Bay.

Photo : Radio-Canada / Josée Guérin

Le centre de soutien communautaire d'urgence situé dans le Centre communautaire de Constance Bay et Buckham's Bay, secteur lourdement touché par la crue printanière, demeure toutefois ouvert.

Par ailleurs, la Ville d'Ottawa a levé les restrictions imposées à une quarantaine de résidences en ce qui a trait à la consommation d’eau. Des résidents du quartier Westboro, près de l'avenue Churchill Nord, non loin du pont Champlain à Ottawa, peuvent à nouveau prendre une douche, utiliser les toilettes et faire fonctionner leurs lave-vaisselle et machines à laver.

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles